Guide sur les FNB d’obligations à gestion active

Nous croyons que les solides arguments en faveur d’une gestion active des portefeuilles d’obligations et que les innovations continueront de mousser cette tendance pour les années à venir.

Une histoire d’innovation et de croissance 

Les fonds négociés en bourse (FNB) d’actions canadiennes avaient une longueur d’avance considérable avec la première inscription en 1990. En effet, le premier FNB d’obligations n’est apparu qu’une dizaine d’années plus tard, en 2000. La croissance et l’innovation des FNB s’accélérant, le premier FNB d’obligations à gestion active a été inscrit en 2008 alors que le FNB d’actions à gestion active n’a fait son apparition sur le marché qu’en 2013¹.

Depuis, les FNB ont continué de gagner en popularité. L’actif des FNB cotés en bourse au Canada a clôturé le mois de mai 2021 à 276 milliards de dollars, et les FNB d’obligations représentaient environ 30 % de l’actif total². Nous nous concentrons ici sur les FNB à gestion active. Les niveaux d’actifs ne sont donc qu’une partie de l’équation puisqu’ils sont souvent à l’image d’un marché qui oscille entre la propension au risque et l’aversion au risque.  

Dans les faits, sur une base relative, les FNB d’obligations à gestion active représentent un plus grand pourcentage du total des FNB d’obligations que les FNB d’actions à gestion active. 

Diagramme circulaire. FNB d’obligations à gestion passive 44 %. FNB d’obligations à gestion active 56%. Diagramme circulaire. FNB d’actions à gestion passive 62 %. FNB d’actions à gestion active 38 %.
À titre indicatif seulement. 
Sources : Gestion de placements Manuvie et Morningstar, au 31 mai 2021.

À notre avis, la croissance globale des FNB indique que les investisseurs ont bien accueilli les avantages de ces instruments, notamment la réduction des coûts, la liquidité et l’efficience fiscale, et qu’ils semblent aussi plus à l’aise d’investir dans des obligations au moyen de FNB. Au sein des FNB d’obligations, les stratégies spécialisées et la gestion active s’avèrent populaires, car les investisseurs ont de la difficulté à générer un revenu et s’inquiètent de l’incidence de la hausse des taux d’intérêt. 

Comme les gestionnaires de portefeuilles de FNB d’obligations à gestion active ne suivent aucun indice de marché, ils peuvent intégrer la recherche sur le crédit dans les décisions de sélection de titres – et rajuster l’exposition sectorielle – afin de générer un revenu ou un rendement total plus élevés.  

FNB d’obligations à gestion active ou passive 

Nous pensons que la composition changeante des marchés obligataires au cours de la dernière décennie est une dynamique importante pour les FNB d’obligations à gestion active, en particulier les stratégies de base. Les approches passives centrées sur un indice de base sont beaucoup plus concentrées sur les obligations gouvernementales et sont plus vulnérables à la hausse des taux en raison de leur durée plus longue. 

L’approche de la Réserve fédérale américaine et l’assouplissement quantitatif ont fait exploser la taille du marché des titres du Trésor américain. Par exemple, à la fin de février 2021, les titres du Trésor représentaient environ 39 % de l’indice obligataire Bloomberg Barclays U.S. Aggregate³. La situation est semblable au Canada, car la Banque du Canada détient maintenant environ 40 % des obligations gouvernementales canadiennes, qui composent 35 % de l’indice des obligations universelles FTSE Canada⁴.

De plus, les taux d’intérêt sont toujours incroyablement bas par rapport aux taux antérieurs. Cela signifie que les investisseurs à la recherche d’un rendement plus élevé pourraient tirer avantage des FNB d’obligations à gestion active qui ont recours à de vastes réseaux ainsi qu’à une expertise en matière de recherche sur le crédit, de sélection de titres et de constitution de portefeuille. Pour cette raison, nous croyons qu’une approche active va de soi, contrairement à une stratégie passive qui englobe « tout » dans l’indice général du marché. 

Les analystes utilisent des outils de recherche pour évaluer le potentiel de rendement des émetteurs d’individuels d’obligations dans chaque secteur.
Les facteurs essentiels incluent :
  • Risque d’entreprise
  • Risque financier
  • Risque d’illiquidité
Une thèse de placement donnant des recommandations d’achat, de détention ou de vente a été développée.

Est-ce que les FNB d’obligations à gestion active sont promis à un bel avenir?  

Les FNB d’obligations ont fait l’objet d’innovations importantes au cours des dernières années pour répondre à la demande des investisseurs pour des stratégies spécialisées en raison de la faiblesse des taux d’intérêt et du risque que comportent les approches passives de base. Un plus grand nombre de gestionnaires d’obligations de renommée introduisent des FNB à gestion active puisque les investisseurs et les professionnels des services financiers sont de plus en plus à l’aise avec les FNB d’obligations. Nous pensons que le prochain cycle de croissance des FNB d’obligations sera mené par des gestionnaires qui ont fait leurs preuves, qui ont effectué de solides recherches sur les titres et le secteur, et qui portent une attention particulière à la gestion des risques. 

 

 

1 Gestion de placements Manuvie, Bloomberg. 2 ACFNB, au 31 mai 2021. 3 Bloomberg, au 28 février 2021. 4 Morningstar, au 31 mai 2021. 

Les opinions exprimées sont celles de Gestion de placements Manuvie au 31 mai 2021 et pourraient changer en fonction de la conjoncture du marché et d’autres conditions. Les renseignements relatifs aux titres en portefeuille, à la répartition de l’actif ou à la diversification géographique se fondent sur des données antérieures et ne constituent pas une indication de la composition future du portefeuille, laquelle variera. Tous les aperçus et commentaires sont de nature générale et ponctuelle. Quoiqu’utiles, ces aperçus ne remplacent pas les conseils d’un spécialiste en fiscalité, en finance ou en droit. Il est recommandé aux clients de consulter un spécialiste qui évaluera leur situation personnelle. Ni Manuvie, ni Gestion de placements Manuvie, ni leurs sociétés affiliées ou leurs représentants ne fournissent de conseils fiscaux, financiers ou juridiques. Les rendements passés ne garantissent pas les résultats futurs. 

© Morningstar, Inc., 2021. Tous droits réservés. Les renseignements contenus dans le présent document : 1) sont la propriété de Morningstar ou de ses fournisseurs de contenu; 2) ne peuvent être reproduits ni distribués; 3) sont donnés sans garantie quant à leur exactitude, leur exhaustivité ou leur à-propos. Ni Morningstar ni ses fournisseurs de contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages ou pertes découlant de l’utilisation des renseignements qu’il contient. 

Les FNB peuvent donner lieu à des commissions, à des frais de gestion et à d’autres charges. L’aperçu du FNB et le prospectus contiennent des renseignements sur les objectifs de placement, les risques, les frais et les charges ainsi que d’autres renseignements importants. Veuillez lire le prospectus avant d’investir. Les FNB ne sont pas garantis, leur valeur varie fréquemment et les rendements passés peuvent ne pas se reproduire. 

Les FNB de Manuvie sont gérés par Gestion de placements Manuvie (anciennement Gestion d’actifs Manuvie limitée). Gestion de placements Manuvie est une dénomination commerciale de Gestion de placements Manuvie limitée. 

Manuvie, Gestion de placements Manuvie, le M stylisé et Gestion de placements Manuvie & M stylisé sont des marques de commerce de La Compagnie d’Assurance-Vie Manufacturers et sont utilisées par elle, ainsi que par ses sociétés affiliées sous licence. 

Jonathan d’Auvergne

Jonathan d’Auvergne, 

Directeur FNB

Gestion de placements Manuvie

Lire la bio