Stratégie incluant des FNB pour les épargnants à long terme : accent mis sur la constitution du portefeuille, et non sur l’anticipation du rendement des facteurs

La valorisation et le rendement des actions de valeur à petite capitalisation sont proches d’extrêmes par rapport aux actions de croissance à grande capitalisation. Il est donc naturel que certains épargnants se demandent si le moment est venu d’investir dans ces actions, dont le rendement a été plutôt décevant. Cependant, au lieu de courir après les occasions et d’essayer d’anticiper le rendement de certains facteurs comme la taille et la valeur, nous croyons que les fonds négociés en bourse (FNB) multifactoriels devraient être utilisés comme outils stratégiques de constitution de portefeuille pour les épargnants à long terme.

Le temps est-il venu d’investir dans les actions de valeur à petite capitalisation?

L’investissement factoriel est fondé sur des recherches universitaires montrant que les actions présentant des caractéristiques particulières, appelées facteurs, ont par le passé dégagé un rendement à long terme supérieur à celui du marché. La taille (sociétés à petite capitalisation) et la valeur sont les facteurs les plus connus, mais il y en a d’autres comme la rentabilité (qualité) et la croissance.

Des facteurs comme la taille et la valeur peuvent perdre la faveur du marché, parfois pendant des années, malgré leur excellente performance à long terme. C’est pourquoi les stratégies qui combinent plusieurs facteurs, comme les FNB multifactoriels, peuvent aider les épargnants à rester sur la bonne voie.

Récemment, les actions de valeur à petite capitalisation ont dégagé un rendement décevant, tandis que les actions de croissance à grande capitalisation, particulièrement certaines des plus grandes sociétés technologiques du marché, ont affiché une brillante performance. Nous croyons que la domination du marché par les actions technologiques à grande capitalisation peut créer des problèmes de diversification et de concentration pour les portefeuilles d’actions de base, dont nous parlerons plus tard.

Graphique à barres. Les actions américaines de croissance à grande capitalisation ont dégagé des rendements largement supérieurs ceux des actions américaines de valeur à petite capitalisation sur un, trois et cinq ans. L’écart de rendement se rétrécit sur une période de 10 ans.

L’écart de rendement entre les actions américaines de valeur à petite capitalisation et les actions américaines de croissance à grande capitalisation, particulièrement marqué au cours de la dernière année, a conduit certains investisseurs à contre-courant à se demander si le moment est venu d’investir dans les actions de valeur à petite capitalisation ou d’étoffer ces positions.

Cependant, nous pensons que cette approche visant à anticiper le marché n’est pas la bonne façon d’investir selon les facteurs ni d’utiliser les FNB multifactoriels, et ce, pour plusieurs raisons :

Nous ne croyons pas qu’il soit possible de prédire quels facteurs donneront les meilleurs résultats. Il est difficile d’anticiper la performance de facteurs comme la croissance, la qualité, la valeur et la taille.

L’histoire nous a enseigné que certaines tendances du marché, comme le rendement supérieur dégagé par les actions technologiques à grande capitalisation, peuvent se poursuivre plus longtemps que prévu, puis s’inverser très rapidement.

Par conséquent, pour tirer parti des primes factorielles, il est préférable de conserver ses placements plutôt que de tenter d’anticiper le marché. C’est pourquoi nous avons récemment écrit que les épargnants qui investissent dans des FNB multifactoriels doivent faire preuve de discipline, surtout lorsque les marchés sont volatils ou lorsque certains facteurs dégagent des rendements décevants.

Le rendement de certains facteurs, comme la valeur, peut très vite rattraper des années de retard, lors des grands changements de tendance du marché, comme ce fut le cas après l’éclatement de la bulle technologique. Il s’agit d’une autre raison pour conserver des placements factoriels. C’est une stratégie pratique et réaliste pour tirer profit des primes de rendement à long terme.

Constitution de portefeuille et FNB multifactoriels

En plus d’être des outils efficaces pour tirer parti des primes de rendement factorielles à long terme, nous croyons que les FNB multifactoriels peuvent également aider à résoudre les problèmes courants de constitution de portefeuille, dans le contexte actuel.

Par exemple, de nombreux épargnants investissent dans les actions américaines en suivant l’indice S&P 500 pondéré en fonction de la capitalisation boursière. Cependant, la récente suprématie des actions technologiques à grande capitalisation signifie qu’elles prennent une plus grande place dans l’indice, ce qui peut créer des risques de concentration cachés.

Graphique. Pondération des cinq principaux titres de l’indice S&P 500, de janvier 1991 au 30 juin 2020. Cette pondération était d’environ 11 % en 1990, d’environ 16 % en 1999 et d’environ 20 % au 30 juin 2020.

La concentration du secteur technologique dans l’indice S&P 500 a grimpé à son plus haut niveau depuis la bulle technologique.

Graphique. Pondération du secteur technologique dans l’indice S&P 500 Elle était d’environ 6 % en 1990 et elle a atteint un sommet d’environ 31 % en juillet 2000, avant l’éclatement de la bulle technologique. Actuellement, elle est de près de 24 %.

Les FNB multifactoriels pourraient être un moyen de diversifier ou de compléter les portefeuilles d’actions américaines de base qui affichent une forte concentration des actions technologiques et de croissance à grande capitalisation.

Une démarche stratégique

En matière d’investissement factoriel, nous conseillons de conserver les placements sur une longue période, plutôt que de tenter d’anticiper le marché. Nous pensons que la combinaison de plusieurs facteurs dans un FNB multifactoriel peut aider à conserver une perspective à long terme, puisque d’autres facteurs, comme la rentabilité, peuvent donner de meilleurs résultats lorsque des facteurs, tels que la taille et la valeur, dégagent de moins bons rendements. Pour finir, les FNB multifactoriels peuvent également servir d’outils de constitution de portefeuille pour gérer les risques de concentration, étant donné que les actions technologiques à grande capitalisation ont récemment dégagé des rendements supérieurs à ceux du marché.

Il n’est pas possible d’investir directement dans un indice. Les rendements passés ne garantissent pas les résultats futurs.

Les opinions exprimées sont celles de Gestion de placements Manuvie au moment de leur publication et elles pourraient changer en fonction de la conjoncture du marché et d’autres conditions. Bien que les analyses et renseignements présentés dans le présent document aient été compilés ou formulés à l’aide de sources jugées fiables, Gestion de placements Manuvie ne donne aucune garantie quant à leur précision, à leur exactitude, à leur utilité ou à leur exhaustivité, et n’accepte aucune responsabilité pour toute perte découlant de l’utilisation du présent document ou des renseignements et analyses qu’il contient. Gestion de placements Manuvie n’est nullement tenue de mettre à jour ces renseignements. Ni Gestion de placements Manuvie, ni ses sociétés affiliées, ni leurs administrateurs, dirigeants et employés n’assument de responsabilité pour quelque perte ou dommage direct ou indirect, ou quelque autre conséquence que pourrait subir quiconque agit sur la foi des renseignements du présent document.

Tous les aperçus et commentaires sont de nature générale et ponctuelle. Quoiqu’utiles, ces aperçus ne remplacent pas les conseils d’un spécialiste en fiscalité, en placement ou en droit. Il est recommandé aux clients de consulter un spécialiste qui évaluera leur situation personnelle. Ni Manuvie, ni Gestion de placements Manuvie limitée, ni Gestion de placements Manuvie, ni leurs sociétés affiliées, ni leurs représentants ne fournissent de conseils dans le domaine de la fiscalité, des placements ou du droit. Les rendements passés ne garantissent pas les résultats futurs. Le présent document a été préparé à titre indicatif seulement et ne constitue ni une offre ni une invitation à quiconque, de la part de Gestion de placements Manuvie, à acheter ou à vendre un titre, non plus qu’il indique une intention d’effectuer une opération dans un fonds ou un compte géré par Gestion de placements Manuvie. Aucune stratégie de placement ni aucune technique de gestion des risques ne peuvent garantir le rendement ni éliminer les risques.

À moins d’indication contraire, toutes les données proviennent de Gestion de placements Manuvie. Manuvie, le M stylisé et Gestion de placements Manuvie sont des marques de commerce de La Compagnie d’Assurance-Vie Manufacturers et sont utilisées par elle, ainsi que par ses sociétés affiliées sous licence.

Jonathan d’Auvergne

Jonathan d’Auvergne, 

Directeur FNB

Gestion de placements Manuvie

Lire la bio