Gouvernance et rapports en matière de développement durable

En tant que grande entreprise mondiale ayant fait ses preuves en matière d’excellence, d’intégrité et de déontologie, nous appliquons les mêmes normes strictes à la gestion du développement durable qu’à la gestion de tous les autres aspects de nos activités.

La gouvernance en matière de développement durable au sein de notre entreprise

Notre Comité de direction sur le développement durable définit nos objectifs annuels et supervise régulièrement nos progrès tout en veillant à ce que nous respections les politiques et les pratiques de notre entreprise. Ce comité est présidé par Ted Willcocks, chef mondial, Gestion d’actifs, Immobilier. Il est composé de représentants de la haute direction des principaux services.

Regan Smith, notre directrice principale, Développement durable, Immobilier, établit notre stratégie de développement durable et gère les programmes qui appuient nos engagements et notre vision. Elle représente également le segment Immobilier de Gestion de placements Manuvie auprès du Centre d’expertise sur le développement durable de la Société Financière Manuvie et du comité chargé de l’investissement responsable de Gestion de placements Manuvie.

Nos normes de durabilité des immeubles

Les activités immobilières courantes constituent la majeure partie de notre impact environnemental (énergie, eau, déchets et émissions de gaz à effet de serre) et sont au cœur de nos interactions avec les employés, les locataires et les autres parties prenantes. C’est pourquoi nous avons dressé une liste complète des normes de durabilité des immeubles, qui comprennent chacune cinq niveaux.

Ces normes ont été élaborées à titre de lignes directrices claires pour nos équipes de gestion immobilière:

  • Ils nous aident à assurer une expérience uniforme en matière de développement durable pour les locataires et les employés, tout en nous permettant d’établir un point de référence et de mieux comprendre les résultats commerciaux.
  • Notre niveau 1 constitue un point de référence que toutes les propriétés peuvent atteindre; les niveaux 2 et 3 correspondent généralement à de bonnes pratiques pour un immeuble de bureaux; les niveaux 4 et 5 témoignent d’un leadership.
  • Afin de faciliter la mise en œuvre, la certification et la production de rapports, le programme tient compte des pratiques exemplaires du secteur, notamment GRESB, LEED et BOMA BEST.

Nous avons atteint nos objectifs de deuxième année pour nous améliorer dans chaque catégorie d’actif :

  • En 2017, nous avons mis en œuvre nos normes à l’échelle mondiale. Au cours de la première moitié de l’année, les immeubles ont établi des niveaux de référence, qui ont été communiqués aux directeurs généraux régionaux et aux chefs de la division immobilière.
  • D’ici 2018, toutes les propriétés ont atteint le niveau 1 de chaque norme, y compris les propriétés industrielles et les propriétés gérées par des tiers.
  • En 2019, nous avons fixé des objectifs pour chaque catégorie d’actif. Nous sommes heureux d’annoncer que nous avons atteint chacun d’eux. Nous cherchons à améliorer nos résultats moyens en 2020.

Expertise du Centre sur le développement durable :

une autre stratégie importante de leadership

Nous favorisons un centre d’expertise qui se concentre sur les questions de durabilité qui importent le plus à nos intervenants. Pour cela, nous avons lancé deux projets importants en 2018 : l’ajout à notre équipe d’une directrice principale, Développement durable, ainsi que l’établissement de notre communauté d’ambassadeurs verts.

Favoriser l’intégration du développement durable dans l’ensemble de notre organisation

Regan Smith, notre directrice principale, Développement durable, est déterminée à faire progresser notre programme de développement durable dans l’ensemble de l’immobilier. Elle compte plus de 15 ans d’expérience en services-conseils en immobilier et en bâtiments écologiques. Elle fait partie intégrante de notre équipe Ingénierie et services techniques qui fournit des conseils d’expert sur l’excellence opérationnelle, la gestion des ressources, le développement et la conformité.

Une communatué d’ambassadeurs verts

Dans le cadre de la mise en œuvre des Normes de durabilité des immeubles, nous avons mis sur pied une communauté de 150 ambassadeurs verts, y compris Gestion de placements Manuvie et des gestionnaires externes, qui agissent à titre de personnes-ressources en matière de développement durable. Les ambassadeurs verts travaillent avec Mme Smith et d’autres dirigeants responsables du développement durable au sein de l’entreprise pour mettre en œuvre des programmes de développement durable visant les immeubles.

Les rapports attestent de l’intégrité de nos pratiques

Nous produisons des rapports externes sur notre rendement en matière de développement durable afin de valider nos pratiques, de surveiller les progrès et de favoriser la transparence.

Depuis que nous avons commencé à faire rapport au GRESB en 2016, nous avons amélioré notre score chaque année. En 2018, toutes nos propriétés ont obtenu la distinction « Green Star », ce qui témoigne d’une excellente performance en matière de gestion du développement durable et de rendement. De plus, l’ensemble de notre portefeuille mondial a reçu cinq étoiles, soit le classement le plus élevé possible.

À titre de signataires des Principes pour l’investissement responsable (PIR), nous publions également un rapport sur nos pratiques en matière d’investissement responsable. En 2018, nous avons obtenu la note « A » dans le module concernant les investissements immobiliers.

Nous contribuons à l’élaboration des rapports d’entreprise de Manuvie, dont les suivants :

  • Rapport sur le développement durable et Déclaration de contribution à la collectivité de la Société Financière Manuvie

  • Rapports au titre du CDP (anciennement, le « Carbon Disclosure Project »)

  • Rapports au titre de l’indice de durabilité Dow Jones 


Limites des rapports et définitions

Du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2019.

Cycle de publication : Annuellement

Couverture des données : La couverture des données sur le rendement est précisée là où celles-ci sont présentées dans le texte. Si la couverture des données n’est pas indiquée, les données représentent toutes les propriétés d’Immobilier, Gestion de placements Manuvie.

Énergie : Les données sur la consommation d’énergie incluent la consommation d’électricité, de gaz naturel, de mazout de chauffage et de vapeur pour chauffer les bâtiments, les aires communes et les locaux loués. L’intensité de la consommation d’énergie a été corrigée en fonction des conditions météorologiques et de la consommation exceptionnelle au cours de l’année 2018.

Les données sur l’intensité énergétique moyenne aux États-Unis et au Canada proviennent de l’Environmental Protection Agency (2012) et de l’Association des biens immobiliers du Canada (REALPAC) (2014). Les données sur l’intensité hydrique moyenne proviennent de la DC Department of Energy and Environment (2012) et de REALPAC (2012).

Performance concernant les objectifs en matière d’environnement : La performance concernant les objectifs en matière d’environnement est mesurée et présentée en fonction d’une moyenne de l’intensité normalisée de l’énergie et de l’eau des propriétés.

Émissions de gaz à effet de serre : Les données sur les émissions de gaz à effet de serre portent sur tous nos immeubles pour lesquels des données sont disponibles. La méthodologie employée pour déterminer les émissions de gaz à effet de serre s’harmonise avec les normes CAN/CSA-ISO 14064-1-06 et CAN/CSA-ISO 14064-3-06, ainsi qu’avec le Protocole sur les gaz à effet de serre, élaboré par le WBCSD/WR.

BOMA BESTMD : Building Owners and Managers Association Building Environmental Standards. Ce programme de certification canadien évalue les propriétés en fonction de la consommation d’eau et d’énergie, de la production de déchets, des émissions de gaz à effet de serre, de l’environnement intérieur et des systèmes de gestion environnementale.

CBDCa : Conseil du bâtiment durable du Canada. Le CBDCa est un organisme national à but non lucratif qui œuvre depuis 2002 à la promotion de pratiques pour favoriser des immeubles écologiques et le développement de communautés durables.

CDP : Anciennement appelé « Carbon Disclosure Project », CDP est une organisation qui œuvre à la divulgation des émissions de gaz à effet de serre des grandes entreprises. Le programme sur les changements climatiques de CDP recueille de l’information sur les risques et possibilités liés au climat. Il vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre des entreprises et à atténuer les risques posés par les changements climatiques.

éq. CO2 : Équivalent en dioxyde de carbone. Cette mesure indique l’incidence totale sur le réchauffement planétaire de différents gaz à effet de serre en effectuant une conversion vers la mesure standard que constitue le dioxyde de carbone. Cette mesure est souvent exprimée en tonnes métriques (1 000 kilogrammes), ou t éq. CO2. L’intensité des émissions de gaz à effet de serre est exprimée en kg éq. CO2 par pied carré.

éq. kWh : Équivalent en kilowattheure. Cette mesure standard de la consommation d’énergie permet de regrouper et de comparer différentes sources d’énergie (p. ex. le gaz naturel et l’électricité).

ENERGY STARMC : Norme internationale sur l’efficacité énergétique. Cette norme a été créée en 1992 par l’Environmental Protection Agency et le Department of Energy des États-Unis. Elle comprend un système d’évaluation pour les immeubles commerciaux. L’échelle d’évaluation de ce système va de 1 à 100 et permet de comparer l’efficience énergétique de certains immeubles et celle de constructions semblables. L’Australie, le Canada, le Japon, la Nouvelle-Zélande, Taiwan, et l’Union européenne ont adopté ce programme.

Fitwel : Un système de certification des immeubles existants qui fournit des lignes directrices sur la façon de concevoir et d’exploiter des immeubles plus sains.

Émissions de gaz à effet de serre : Il s’agit de gaz qui piègent la chaleur dans l’atmosphère et causent l’augmentation des températures moyennes dans cette dernière. Ces gaz sont générés par l’utilisation de combustibles fossiles et l’application de processus industriels, agricoles et de gestion des déchets. Ils sont mesurés en tonnes métriques d’équivalent en dioxyde de carbone (t éq. CO2); ils sont donc aussi connus comme des « émissions de gaz carbonique ».

GRESB : Global Real Estate Sustainability Benchmark. Cette évaluation parrainée par des investisseurs institutionnels constitue la norme internationale pour l’évaluation du rendement en matière de développement durable des sociétés et des fonds immobiliers. En 2019, 100 participants issus de 64 pays, représentant des actifs d’une valeur brute de 4.1 milliards de dollars, ont participé à l’évaluation.

LEEDMD : Leadership in Energy and Environmental Design. Ce système de certification tiers reconnu à l’échelle internationale permet d’évaluer le terrain d’un immeuble, l’efficience énergétique et hydrique de ce dernier, sa gestion des déchets, la sélection de ses matériaux et la qualité de l’air intérieur. Il existe différents programmes de certification :

• NC : Nouvelle construction. Ce programme d’évaluation s’applique aux nouvelles constructions et aux rénovations majeures d’immeubles commerciaux et institutionnels.

• NE : Noyau et enveloppe. Ce programme d’évaluation est issu du programme visant les nouvelles constructions. Il s’applique aux immeubles dont le propriétaire contrôle 50 % ou moins de la superficie qui sera construite selon les exigences du programme NC.

• IC : Intérieurs commerciaux. Ce programme d’évaluation s’applique aux améliorations locatives apportées à des bureaux nouveaux ou existants.

• EB : E&E : Bâtiments existants : exploitation et entretien. Ce programme d’évaluation porte sur la durabilité des opérations courantes dans les immeubles commerciaux et institutionnels existants.

L/pi2 : Litres par pied carré.

Consommation énergétique nette zéro : Un immeuble pour lequel les sources d’énergie renouvelable présentes sur place fournissent une quantité d’énergie égale à celle utilisée par l’immeuble.

PIR : Principes pour l’investissement responsable. L’organisation cherche à comprendre les répercussions des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance sur les investissements et aide son réseau international d’investisseurs signataires à intégrer ces facteurs dans leurs décisions en matière d’investissement et d’acquisition.

Émissions du domaine 1 : Émissions de gaz à effet de serre provenant directement des activités menées dans les propriétés d’une entreprise, y compris la combustion de gaz naturel dans les chaudières et les appareils de chauffage central, l’utilisation d’essence dans les génératrices et les véhicules, ainsi que les pertes de fluide frigorigène.

Émissions du domaine 2 : Émissions de gaz à effet de serre découlant de la production de l’électricité, de la vapeur et de l’eau réfrigérée qu’achète l’entreprise.

Émissions du domaine 3 : Émissions de gaz à effet de serre qui sont liées aux activités d’une entreprise et dont les sources n’appartiennent pas ni ne sont contrôlées par l’entreprise, par exemple les déchets acheminés à la décharge, le transport d’eau et les centres de données.

GIFCC : Groupe de travail sur l’information financière relative aux changements climatiques. Projet mis en place pour élaborer un ensemble de recommandations visant la divulgation volontaire et cohérente des risques financiers liés au climat dans les principales déclarations.

Taux de réacheminement des déchets : Pourcentage du total des déchets qui sont recyclés ou compostés au lieu d’être acheminés à la décharge. 

WELLMC : Un système de certification des immeubles fondé sur le rendement pour mesurer et surveiller les caractéristiques des immeubles qui ont une incidence sur la santé et le bien-être des hommes et des femmes, grâce à l’air, l’eau, l’alimentation, la lumière, la mise en forme, le confort et la paix d’esprit