Le facteur émotionnel dans les décisions de placement

Prendre des décisions sur le coup de l’émotion est une erreur courante. Lorsque tout va bien, les épargnants sont optimistes et veulent placer plus d’argent, ce qui les amène souvent à acheter quand les cours sont élevés. Quand le marché recule, ils prennent peur et décident de limiter leurs pertes en vendant quand les cours sont bas.

Le graphique qui suit illustre les émotions que peut vivre un épargnant au fil des soubresauts des marchés.

Ce graphique montre comment le rendement du marché, dans un marché haussier ou baissier, influe sur le comportement des épargnants. Pendant les périodes de volatilité des marchés, les épargnants deviennent « émotionnels », ce qui peut les mener à prendre des décisions irrationnelles qui auront des incidences défavorables sur leur portefeuille de placements.  Lorsque le marché commence à monter, les épargnants se sentent optimistes et enthousiastes. Une fois que le marché a atteint un sommet sans précédent, les épargnants se sentent euphoriques et confiants, effectuant souvent leurs placements initiaux à ce stade.  Lorsqu’il a atteint son sommet, le marché peut commencer à devenir volatil et à perdre de la valeur; les épargnants commencent alors à ressentir de la peur et de l’anxiété. Ils pourraient tout de même conserver leurs placements, se convainquant qu’ils sont des « épargnants à long terme » tout en haussant les épaules quant à la volatilité à court terme. Cependant, à mesure que le marché continue de reculer et entre dans une phase « baissière » qui se définit comme une baisse du marché de 20 % ou plus par rapport à son sommet de 52 semaines, les épargnants commencent à paniquer et la capitulation s’installe; ils ont l’impression que tout espoir est perdu. C’est généralement à ce moment que de nombreux épargnants commencent à vendre leurs placements à des prix bien inférieurs à leur prix d’acquisition initial.  Au fil du temps, le marché commence à monter et les épargnants se sentent optimistes et enthousiastes. Le cycle recommence.  La leçon clé est que les épargnants ne doivent pas réagir émotionnellement à la volatilité des marchés et prendre des décisions irrationnelles. S’ils agissent ainsi, leur portefeuille de placements en subira les incidences défavorables.

Évitez de céder ainsi à l’émotion et demeurez fidèle à votre plan de placement à long terme. Il existe des moyens de gérer les émotions face à l’incertitude des marchés : la diversification, les placements à long terme et le recours à la méthode d’achats périodiques par sommes fixes. Votre conseiller peut vous informer des façons de respecter vos objectifs à long terme.

La souscription de fonds communs de placement peut donner lieu au paiement de commissions, de commissions de suivi, de frais de gestion ou d’autres frais. Veuillez lire l’aperçu du fonds ainsi que le prospectus avant d’effectuer un placement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur liquidative varie fréquemment et les rendements passés peuvent ne pas se reproduire. Le nom Manuvie, la lettre « M » stylisée, le nom Manuvie accompagné de la lettre « M » stylisée et Investissements Manuvie sont des marques de commerce de La Compagnie d’Assurance-Vie Manufacturers qu’elle et ses sociétés affiliées utilisent sous licence.

Le magazine Solutions

Le magazine Solutions

Gestion de placements Manuvie

Read bio