Valoriser les terres agricoles grâce à des améliorations durables

L’agriculture durable permet de promouvoir des écosystèmes agricoles plus sains et diversifiés tout en visant à améliorer l’efficacité et la rentabilité.

Messages clés

  • En raison du nombre restreint de terres arables, nous devons répondre aux besoins de la population mondiale croissante en augmentant la productivité tout en maintenant une approche de production agricole durable.
  • Nos activités dans le secteur agricole se concentrent sur la santé des sols et la conservation des ressources, deux éléments essentiels à la productivité à long terme.
  • Nous protégeons les ressources naturelles qui nous sont confiées en les gérant de manière durable et en adoptant des innovations agricoles qui apportent une valeur ajoutée pour les investisseurs et l’environnement.

Les entreprises, les gouvernements et les gens de tous horizons reconnaissent de plus en plus qu’il est essentiel d’adopter des pratiques commerciales durables et responsables pour surmonter certains des défis économiques, sociaux et environnementaux les plus pressants à l’échelle mondiale. À partir d’une réserve limitée de terres arables, la planète doit nourrir et soutenir une population mondiale qui compte déjà 7,8 milliards de personnes et qui devrait atteindre près de 10 milliards de personnes d’ici 2050. Reconnaissant le défi de nourrir notre population croissante, les gens exigent davantage de garanties au sujet des pratiques durables. Aujourd’hui plus que jamais, les consommateurs veulent savoir que les aliments dans leur panier et leur assiette ont été produits de façon durable afin qu’il soit toujours possible de satisfaire les besoins des générations futures.

L’intégration verticale facilite la gérance à tous les niveaux, de la planification stratégique au travail sur le terrain

Les activités de Gestion de placements Manuvie dans le secteur agricole se concentrent depuis longtemps sur la santé des sols et la conservation des ressources, deux éléments essentiels à la productivité à long terme. Nous croyons qu’il est avantageux d’assurer une bonne gérance, car nous devons préserver les précieuses ressources naturelles qui nous ont été confiées pour pouvoir atteindre les objectifs de nos investisseurs et produire les cultures nécessaires en vue de combler les besoins nutritionnels mondiaux. Notre structure d’exploitation verticalement intégrée nous a permis d’adopter ce principe fondamental à tous les niveaux de l’organisation, de l’élaboration de la stratégie et du portefeuille aux pratiques d’agriculture et à la supervision de nos fermiers locataires sur le terrain.

« Il est avantageux d’assurer une bonne gérance, car nous devons préserver les précieuses ressources naturelles qui nous ont été confiées. »

Nous concentrons nos activités sur trois domaines clés. Le premier correspond à la mise en place de pratiques durables et régénératrices, notamment l’intégration de techniques d’agriculture de précision et de lutte contre les ravageurs afin de réduire le besoin d’intrants synthétiques tout en diminuant les coûts. D’autres pratiques, telles que la culture de couverture, la préparation limitée du sol et la réincorporation des vergers, contribuent à maintenir et à améliorer la santé des sols en rétablissant leur biodiversité, en plus d’augmenter le potentiel de séquestration du carbone.

Le deuxième domaine porte sur la gestion des ressources en eau, ​qui englobe des techniques comme la modernisation des systèmes d’irrigation en vue de maximiser leur efficacité, le recours à des capteurs de gestion de l’humidité pour limiter le plus possible l’irrigation, de même que la surveillance météorologique et le suivi des conditions sur le terrain effectués directement par les gestionnaires de l’exploitation agricole dans le but de réduire l’utilisation de l’eau et donc les coûts agricoles. Les systèmes de récupération des eaux de surface permettent également de capter et de recycler l’eau tout en diminuant le potentiel de ruissellement et d’érosion.

Le troisième domaine est axé sur l’innovation agricole. Ce processus consiste à améliorer les techniques de nivellement des terres et les systèmes d’irrigation ainsi qu’à développer la capacité de stockage à la ferme, ce qui peut en accroître la valeur aux yeux des locataires en plus d’augmenter le potentiel de revenus et de bénéfices à long terme. Nous analysons et évaluons continuellement les dernières offres du secteur des technologies agricoles afin d’augmenter notre efficacité, notre efficience et notre durabilité tout en apportant une valeur ajoutée pour les investisseurs. Ces solutions comprennent, par exemple, des outils permettant d’optimiser les activités dans le but de réduire les coûts et les émissions de gaz à effet de serre (GES).

L’importance d’élargir la portée des pratiques régénératrices

Pour atteindre nos objectifs de durabilité dans l’industrie agricole, nous devons adopter des pratiques régénératrices à grande échelle. Nous voyons l’agriculture régénératrice comme un cadre de gestion des terres agricoles axé sur l’optimisation de la santé et de la productivité des sols qui nous aide à maximiser la production agricole, la protection de la biodiversité et la séquestration du carbone dans le sol. L’ensemble de notre plateforme agricole aux États-Unis respecte la norme Farmland Management Standard de Leading Harvest1, qui comprend 13 principes de durabilité, dont les pratiques de santé et de conservation des sols. Nous demanderons la certification dans les différentes régions où nous exerçons nos activités à mesure que cette norme mondiale s’étend à d’autres pays.

Nous employons actuellement des techniques d’agriculture régénératrice écologiques et économiques. Nous envisageons aussi de développer des procédés comme la réincorporation des vergers, qui consiste à broyer les vieux arbres et les branches élaguées chaque année pour ensuite réincorporer les copeaux de bois et les matières organiques dans le sol en guise de solution de rechange à la combustion des arbres arrachés. En plus d’employer cette méthode, nous encourageons et favorisons l’utilisation de couverts végétaux, le travail réduit du sol et l’épandage restreint de pesticides.

De plus, nous innovons sans cesse et évaluons progressivement de nouvelles approches et pratiques. Par exemple, dans l’un de nos vergers d’amandiers de la Californie, nous avons consacré plusieurs acres à une production biologique, où nous n’appliquons pas d’engrais synthétique ni de pesticide. Nous mettons également à l’essai des pratiques régénératrices comme la plantation de couverts végétaux et l’épandage d’engrais mélangé avec du compost et des résidus verts.

Nous comparerons les résultats de nos expériences avec nos pratiques durables actuelles afin de déterminer à quel point elles sont avantageuses sur le plan de la santé des sols et de la séquestration du carbone par rapport aux coûts supplémentaires, à l’utilisation de l’eau et aux émissions de GES qui en découlent. Nous croyons que ces tests ainsi que d’autres expérimentations à long terme nous aideront à identifier avec certitude les techniques régénératrices les plus prometteuses pour optimiser la santé des sols et améliorer la productivité de nos propriétés de façon durable. Nous exploiterons ensuite ces procédés à l’échelle de notre plateforme. Des exercices graduels semblables nous ont déjà permis d’améliorer le calendrier d’application pour diminuer l’épandage de pesticides, réduire les émissions de GES en limitant autant que possible le nombre de tracteurs et de passages sur le terrain, et encourager une utilisation modérée de l’eau grâce à diverses technologies d’irrigation et d’autres innovations.

Élaboration d’un cadre favorisant un réapprovisionnement et un stockage sains des eaux souterraines

Pour assurer la viabilité d’une culture en terrain irrigué, il faut avoir accès à une eau fiable, abordable et de haute qualité. Compte tenu de notre présence significative dans la vallée centrale de la Californie, une importante région agricole en plein essor, nous nous sommes engagés à respecter la Sustainable Groundwater Management Act de 2014 concernant la restauration des bassins d’eau souterraine surexploités. En plus des mesures mises en place pour limiter l’utilisation de l’eau, nous élaborons un cadre visant à assurer le réapprovisionnement et le stockage sains des eaux souterraines dans bon nombre de nos ranchs californiens en créant des cuves de récupération, soit des réservoirs remplis d’eau de surface provenant des précipitations, du débit excédentaire des rivières ou des eaux de crue, qui profiteront non seulement à nos cultures, mais aussi à tous les utilisateurs du sous-bassin. Sur une grande ferme dans la région du delta du Mississippi, un projet de réservoir combiné avec un système de récupération des eaux usées a permis d’améliorer la durabilité de l’aquifère existant et d’éliminer la nécessité de construire plusieurs puits pour protéger nos 5 000 acres de terres cultivées.

La mise à niveau des systèmes d’irrigation et l’installation de capteurs d’humidité du sol peuvent contribuer à réduire l’utilisation et les coûts de l’eau. Nous faisons actuellement des tests pour évaluer plusieurs systèmes automatisés différents qui fournissent des données en temps réel sur l’humidité du sol, les niveaux d’eau et l’eau appliquée. Notre équipe spécialisée en gestion de l’eau analyse ces données afin d’élaborer un calendrier d’irrigation hebdomadaire basé sur la consommation réelle et l’examen quotidien de la réaction des cultures. Nous nous appuyons aussi sur des spécialistes, des données scientifiques et des connaissances locales sur le terrain pour déterminer quelle quantité d’eau appliquer et à quel moment le faire. Ces renseignements nous aident à optimiser l’utilisation de l’eau au profit des cultures et de la communauté. Nous nous sommes donné comme objectif d’assurer la durabilité tant sur le plan écologique que financier afin d’obtenir les meilleurs résultats à long terme pour les investisseurs et l’environnement.

Pour donner aux investisseurs l’occasion d’investir dans des régions agricoles mondiales clés où les aliments sont cultivés de façon à préserver l’environnement et à profiter aux collectivités locales, nous devons acquérir une expertise et de l’expérience dans ce domaine en plus d’être en mesure de nous adapter facilement à un paysage écologique et réglementaire en pleine évolution. Nous poursuivrons donc nos investissements dans des programmes de réserve, de recyclage et de recharge des eaux souterraines sur nos propriétés, tout en continuant de chercher de nouvelles méthodes pour produire « plus de cultures par goutte ».

Des technologies qui augmentent l’efficacité tout en conservant les ressources

L’utilisation de technologies de conservation des ressources telles que l’agriculture de précision et les systèmes d’irrigation modernes, de même que l’adoption graduelle de sources d’énergie alternatives, peuvent accroître l’efficacité opérationnelle et réduire les coûts de production. Nous cherchons toujours à optimiser l’irrigation et d’autres intrants sur chaque ferme en réduisant l’utilisation de l’eau, des engrais synthétiques et des pesticides lorsque possible et en évitant de recourir aux combustibles fossiles.

L’une de nos recherches expérimentales actuelles porte sur le potentiel du biochar, un matériau semblable au charbon fabriqué à partir de la carbonisation de la biomasse (notamment des résidus agricoles) dans un environnement faible en oxygène, un procédé appelé pyrolyse. Les propriétés uniques du biochar, qui se caractérise par une porosité élevée et une charge négative permettant d’attirer l’eau et les nutriments et d’établir une liaison avec ceux-ci, en font un additif potentiellement bénéfique pour le sol.

Dans le cadre de notre collaboration avec des chercheurs universitaires sur une plantation de cerisiers de l’État de Washington, nous mélangeons le biochar avec du fumier, puis nous l’incorporons dans le sol à la racine des arbres. Une fois mélangé avec du compost, le biochar se charge et développe la capacité de se lier aux microbes et aux nutriments présents dans le compost, les protégeant ainsi des températures inhospitalières et des fluctuations environnementales dans les pores microscopiques du biochar jusqu’à ce que les végétaux puissent les utiliser activement. L’objectif est d’améliorer la santé du sol et, en retour, la santé globale des végétaux, limitant ainsi le recours aux intrants synthétiques.

La croissance prévue de la population mondiale au cours des 30 prochaines années exercera de plus en plus de pression sur les capacités de production alimentaire et les chaînes d’approvisionnement mondiales, tandis que les changements climatiques apporteront leur lot de défis supplémentaires. Nous reconnaissons que l’innovation continue et l’adoption de nouvelles pratiques et technologies durables sont essentielles à la réussite future de notre programme d’investissement agricole.

La préservation des ressources naturelles : une responsabilité fondamentale

Notre engagement à l’égard d’un investissement durable et responsable a toujours représenté un principe directeur fondamental pour nous. Nous continuerons de faire tout notre possible pour apporter une valeur ajoutée à nos clients dans le respect de l’environnement. En tant que chefs de file du secteur des investissements agricoles, nous sommes conscients que notre industrie a l’énorme responsabilité de préserver les ressources naturelles. Nous sommes fiers de contribuer à protéger ces ressources afin de satisfaire les intérêts des investisseurs et de la communauté locale tout en comblant les besoins les plus fondamentaux au monde.

 

1 Au 31 décembre 2022. Certification par Leading Harvest en fonction d’une évaluation annuelle de la conformité à la Farmland Management Standard. Les données présentées sont les plus récentes.

Une version de cet article est parue dans le rapport « Agri Investor 2023 Sustainable Investing » (en anglais seulement).

Les placements comportent des risques, y compris le risque de perte du capital. Les marchés des capitaux sont volatils et peuvent considérablement fluctuer sous l’influence d’événements liés aux sociétés, aux secteurs, à la politique, à la réglementation, au marché ou à l’économie. Ces risques sont amplifiés dans le cas des placements sur les marchés émergents. Le risque de change est le risque que la fluctuation des taux de change ait un effet négatif sur la valeur des placements en portefeuille.

Les renseignements fournis ne tiennent pas compte de la convenance des placements, des objectifs de placement, de la situation financière ni des besoins particuliers d’une personne donnée. Nous vous invitons à évaluer la convenance de tout type de placement à la lumière de votre situation personnelle et à consulter un spécialiste, au besoin.

Le présent document est réservé à l’usage exclusif des personnes ayant le droit de le recevoir aux termes des lois et des règlements applicables des territoires de compétence. Les opinions exprimées sont celles de l’auteur ou des auteurs et peuvent changer sans préavis. Nos équipes de placement peuvent avoir des opinions différentes et, par conséquent, prendre des décisions de placement différentes. Ces opinions ne reflètent pas nécessairement celles de Gestion de placements Manuvie ni de ses sociétés affiliées. Bien que les renseignements et analyses aux présentes aient été compilés ou formulés à l’aide de sources jugées fiables, Gestion de placements Manuvie ne donne aucune garantie quant à leur précision, à leur exactitude, à leur utilité ou à leur exhaustivité, et n’accepte aucune responsabilité pour toute perte découlant de l’utilisation de ces renseignements ou analyses. Le présent document peut comprendre des prévisions ou d’autres énoncés de nature prospective portant sur des événements futurs, des objectifs, des stratégies de gestion ou d’autres prévisions, et n’est à jour qu’à la date indiquée. Les renseignements fournis dans le présent document, y compris les énoncés concernant les tendances des marchés des capitaux, sont fondés sur la conjoncture, qui évolue au fil du temps. Ces renseignements peuvent changer à la suite d’événements ultérieurs touchant les marchés ou pour d’autres motifs. Gestion de placements Manuvie n’est nullement tenue de mettre à jour ces renseignements.

Ni Gestion de placements Manuvie, ni ses sociétés affiliées, ni leurs administrateurs, dirigeants et employés n’assument de responsabilité pour quelque perte ou dommage direct ou indirect, ou quelque autre conséquence que pourrait subir quiconque agit sur la foi des renseignements du présent document.  Tous les aperçus et commentaires sont de nature générale et ponctuelle. Quoiqu’utiles, ces aperçus ne remplacent pas les conseils d’un spécialiste en fiscalité, en placement ou en droit. Il est recommandé aux clients de consulter un spécialiste qui évaluera leur situation personnelle. Ni Manuvie, ni Gestion de placements Manuvie, ni leurs sociétés affiliées, ni leurs représentants ne fournissent de conseils dans le domaine de la fiscalité, des placements ou du droit.  Ce document a été produit à titre indicatif seulement et ne constitue ni une recommandation, ni un conseil professionnel, ni une offre, ni une invitation à quiconque, de la part de Gestion de placements Manuvie, relativement à l’achat ou à la vente d’un titre ou à l’adoption d’une approche de placement, non plus qu’il indique une intention d’effectuer une opération dans un fonds ou un compte géré par Gestion de placements Manuvie. Aucune stratégie de placement ni aucune technique de gestion des risques ne peut garantir le rendement ni éliminer les risques. La diversification ou la répartition de l’actif ne sont pas garantes de profits et n’éliminent pas le risque de perte. À moins d’indication contraire, toutes les données proviennent de Gestion de placements Manuvie. Les rendements passés ne garantissent pas les résultats futurs.

Ce document n’a été soumis à aucun examen de la part d’un organisme de réglementation des valeurs mobilières ou autre et il n’a été déposé auprès d’aucun organisme de réglementation. Il peut être distribué, s’il y a lieu, par Gestion de placements Manuvie et ses filiales et sociétés affiliées, qui comprennent la marque John Hancock Investment Management.

Manuvie, Gestion de placements Manuvie, le M stylisé et Gestion de placements Manuvie & M stylisé sont des marques de commerce de La Compagnie d’Assurance-Vie Manufacturers et sont utilisées par elle, ainsi que par ses sociétés affiliées sous licence.

3107701

Oliver S. Williams IV, CFA

Oliver S. Williams IV, CFA, 

Chef mondial, Placements dans le secteur agricole

Gestion de placements Manuvie

Lire la bio
Holly Evers

Holly Evers, 

Spécialiste principale en gérance et en certification environnementale

Gestion de placements Manuvie

Lire la bio
Brent McGowan

Brent McGowan, 

Directeur général et chef mondial, Exploitation, Agriculture

Gestion de placements Manuvie

Lire la bio