Moment macroéconomique : taux réels, préoccupations réelles

La hausse des taux réels et le ralentissement de la croissance de la masse monétaire sont tous deux sur notre radar ce mois-ci. À plus long terme, notre équipe garde également un œil sur la façon dont la COVID-19 accroît les problèmes d'inégalité aux États-Unis.

Les taux réels impactent les actions

Nous surveillons attentivement les taux réels américains (les taux nominaux moins l'inflation), car ils ont commencé à monter. Les taux réels ont des implications importantes pour plusieurs catégories d'actifs et les actions ne font pas exception. Cette relation s'est renforcée au cours des cinq dernières années et davantage au cours des douze derniers mois, avec certains secteurs étant très sensibles à ces mouvements de taux. Nous considérons que des taux réels se rapprochant d'un territoire positif serait problématiques pour les actions et nous tenons à souligner que les mouvements brusques sont plus importants que les petits mouvements progressifs.

Deux courbes montrant l’évolution du ratio cours-bénéfice prévisionnel du S&P 500 et du taux de rendement réel à 10 ans des États-Unis depuis 2014. Ils sont devenus plus corrélés dernièrement.

Les effets de la COVID-19 sur l’inégalité

La COVID-19 a accru davantage les inégalités de revenus aux États-Unis et nous nous attendons à ce que l'administration Biden priorise des politiques de redistribution dans les mois à venir. Les démocrates ont un programme ambitieux et progressif qui comprendrait des augmentations d'impôts pour assurer, au minimum, un financement partiel des nouveaux programmes de dépenses, y compris le projet de loi sur les infrastructures que le Sénat cherchera à faire adopter au cours de l'été. La mise en place d’augmentations d'impôts devrait permettre de rendre leurs changements politiques permanents (contrairement à un allégement temporaire pour la COVID-19) et servirait également à redistribuer la richesse. Nous nous attendons à ce que les marchés soient sensibles aux risques principaux associés aux hausses d'impôts à mesure que la situation évolue.

Cinq courbes montrant la croissance du revenu pour chaque quintile de la population américaine. Pour les quatre derniers quintiles, il s’agit de la limite supérieure et, pour le top 5%, il s’agit de la limite inférieure. On peut voir que le revenu du top 5% a augmenté considérablement plus que celui des quintiles inférieurs.

Moins d’argent, plus de problèmes (pour les marchés émergents)

Nous considérons que le plafonnement de la liquidité mondiale (en utilisant la masse monétaire mondiale à titre indicateur) est un facteur défavorable pour les actions des marchés émergents. La liquidité mondiale a nettement ralenti avec, entres autres, la décélération de l'expansion des bilans de la Réserve fédérale et de la Banque populaire de Chine. En effet, nous considérons la baisse de la liquidité comme un obstacle pour le secteur manufacturier et, étant donné que les marchés émergents dépendent fortement de cette industrie, le fait que la croissance de la masse monétaire ralentisse pourrait être une menace pour l'activité et les profits des marchés émergents.

Deux courbes montrant la performance de l’indice MSCI Marchés émergents et la croissance de la masse monétaire mondiale. La croissance de la masse monétaire a stagné dernièrement, comme la performance des marchés émergents.

© Manuvie. Les opinions exprimées sont celles de Gestion de placements Manuvie au moment de leur publication et elles pourraient changer en fonction de la conjoncture du marché et d’autres conditions. Bien que les analyses et renseignements présentés dans le présent document aient été compilés ou formulés à l’aide de sources jugées fiables, Gestion de placements Manuvie ne donne aucune garantie quant à leur précision, à leur exactitude, à leur utilité ou à leur exhaustivité, et n’accepte aucune responsabilité pour toute perte découlant de l’utilisation du présent document ou des renseignements et analyses qu’il contient. Gestion de placements Manuvie n’est nullement tenue de mettre à jour ces renseignements. Ni Gestion de placements Manuvie, ni ses sociétés affiliées, ni leurs administrateurs, dirigeants et employés n’assument de responsabilité pour quelque perte ou dommage direct ou indirect, ou quelque autre conséquence que pourrait subir quiconque agit sur la foi des renseignements du présent document.

Tous les aperçus et commentaires sont de nature générale et ponctuelle. Quoiqu’utiles, ces aperçus ne remplacent pas les conseils d’un spécialiste en fiscalité, en placement ou en droit. Il est recommandé aux clients de consulter un spécialiste qui évaluera leur situation personnelle. Ni Manuvie, ni Gestion de placements Manuvie limitée, ni Gestion de placements Manuvie, ni leurs sociétés affiliées, ni leurs représentants ne fournissent de conseils dans le domaine de la fiscalité, des placements ou du droit. Les rendements passés ne sont pas garants des rendements futurs. Le présent document a été préparé à titre indicatif seulement et ne constitue ni une offre ni une invitation à quiconque, de la part de Gestion de placements Manuvie, à acheter ou à vendre un titre, non plus qu’il indique une intention d’effectuer une opération dans un fonds ou un compte géré par Gestion de placements Manuvie. Aucune stratégie de placement ni aucune technique de gestion des risques ne peuvent garantir le rendement ni éliminer les risques. À moins d’indication contraire, toutes les données proviennent de Gestion de placements Manuvie.

Ces renseignements ne remplacent pas le processus « Bien connaître son client », l’analyse de la pertinence d’un produit pour un client donné et de ses besoins ni aucune autre exigence réglementaire.

Manuvie, le M stylisé et Gestion de placements Manuvie sont des marques de commerce de La Compagnie d’Assurance-Vie Manufacturers et sont utilisées par elle, ainsi que par ses sociétés affiliées sous licence.

Erica Camilleri

Erica Camilleri, 

Analyste des placements, équipe Solutions multiactifs

Gestion de placements Manuvie

Lire la bio
Frances Donald

Frances Donald, 

Économiste en chef, Monde et chef mondiale, Stratégie macroéconomique, Équipe Solutions multiactifs, Gestion de placements Manuvie

Gestion de placements Manuvie

Lire la bio