Pourquoi le plus récent plan de la Fed est important

Lundi, la Réserve fédérale américaine a dévoilé une série de mesures visant à soutenir les marchés du crédit¹. Bien qu’elles ne soient peut-être pas suffisantes pour mettre fin aux turbulences sur les marchés, notre économiste en chef, Monde et chef, Stratégie macroéconomique, Monde, Frances Donald, croit que la banque centrale a peut-être fait suffisamment d’efforts pour éviter une crise du crédit.

La Réserve fédérale des États-Unis (la Fed) a pris toutes les mesures nécessaires. La banque centrale américaine a élargi la portée de ses outils existants, en a ajouté de nouveaux et, ce qui est crucial, a déclaré qu’elle allait intervenir pour soutenir directement les marchés des obligations de sociétés et des obligations municipales.

L’annonce est historique : La Fed avait soutenu le marché du papier commercial en 2008, mais n’était pas directement intervenue sur le marché des obligations de sociétés ou municipales. Elle se joint maintenant à la Banque d’Angleterre, à la Banque centrale européenne, à la Banque du Japon et à la Banque du Canada dans un effort apparemment coordonné pour soutenir le marché des obligations de sociétés.

Selon nous, la dernière décision de la Fed devrait contribuer à resserrer les écarts de taux des obligations de sociétés, des titres adossés à des créances mobilières, des titres adossés à des créances hypothécaires et d’autres instruments de crédit, et procurera à ces marchés un soutien grandement nécessaire pour veiller à ce qu’ils fonctionnent sainement. Ceux qui connaissent notre point de vue savent que croyons nécessaire (mais insuffisant) de s’attaquer au dysfonctionnement des marchés du crédit pour que les actifs risqués se redressent. Nous croyons que ces mesures prises par les banques centrales mondiales, qu’elles soient coordonnées ou non, devraient apaiser ces craintes.

Pourquoi ce plan est si important

Même si nous pensons qu’il manque encore certains éléments dans le plan, la Fed a finalement livré la marchandise (dans le contexte actuel). Voici un sommaire des éléments les plus importants de l’annonce de lundi :

  1. La Fed peut maintenant acheter des titres de créance de sociétés au moyen d’un instrument spécial2. La banque centrale n’a jamais pris une telle mesure et s’attaque maintenant au problème de la détérioration de la liquidité du crédit grâce à une facilité primaire et secondaire. Ces facilités peuvent être utilisées pour acheter des titres de créance de première qualité et procureront un financement provisoire pendant quatre ans. Comme nous l’avons écrit le20 mars, nous considérons qu’il s’agit du changement de politique le plus important que nous pourrions obtenir de la Fed. En prenant des mesures décisives pour soutenir le marché des titres de créance de sociétés, elle a, selon nous, réduit la probabilité qu’une crise financière ne survienne.
  2. La Fed peut maintenant acheter des titres de créance municipaux de grande qualité avec des échéances pouvant aller jusqu’à 12 mois3. Cette facilité diffère des précédentes qui limitaient l’échéance des prêts à six mois. Comme nous l’avons souligné précédemment, il s’agit d’un segment de marché qui a connu d’importantes tensions et qui profitera probablement de l’annonce..
  3. La Fed peut maintenant acheter des FNB, sous réserve de certaines restrictions. En vertu du programme Secondary Market Corporate Credit Facility, elle peut acheter des fonds négociés en bourse (FNB) cotés aux États-Unis dont l’objectif de placement est de procurer une exposition généralisée au marché des obligations de sociétés américaines de première qualité2.La Fed peut acheter jusqu’à 20 % de tout FNB4, ce qui revient à présenter une « offre » au titre de certains FNB d’obligations de sociétés de première qualité et pourrait, nous l’espérons, combler une partie des écarts de prix entre ces FNB de titres à revenu fixe et de leur valeur liquidative sous-jacente. 
  4. L’assouplissement quantitatif est maintenant illimité. L’époque où Jerome Powell, président de la Fed, tentait de dissocier programmes d’achat d’actifs et assouplissement quantitatif est révolue depuis longtemps. De plus, la Fed n’a plus à indiquer le montant des achats de titres du Trésor américain et de TACH à venir. Le 15 mars, la Fed a déclaré qu’elle achèterait « au moins » 500 milliards de dollars américains de titres du Trésor américain et 200 milliards de dollars américains de TACH5. La nouvelle annonce indique que ses achats seront à hauteur nécessaire pour soutenir le bon fonctionnement du marché et la répercussion efficace de la politique monétaire sur l’ensemble des conditions financières et de l’économie1. En théorie, cela devrait soutenir le marché des prêts hypothécaires où les taux ont augmenté et maintenir les taux des obligations du Trésor à un bas niveau. 
  5. Les titres adossés à des créances hypothécaires (TACH) immobilières commercialessont maintenant inclus dans l’assouplissement quantitatif d’une durée illimitée de la Fed. Auparavant, seuls les TACH résidentielles étaient inclus2.
  6. Le programme Term Asset-Backed Securities Loan Facility est de retour. La facilité, largement connue sous le nom de TALF, a été mise en place en 2008, soutient toutes sortes de dettes à la consommation et devrait soutenir les réseaux de la dette du secteur des ménages. Ce segment du marché n’est pas actuellement un problème, mais il pourrait le devenir. Les garanties admissibles à cette facilité comprennent notamment les prêts automobiles, les prêts étudiants, les soldes de cartes de crédit et les prêts de financement des primes d’assurance6
  7. La Fed offre du soutien aux petites et moyennes entreprises. La Fed a indiqué qu’elle comptait annoncer un programme Main Street Business Lending Program qui offrira des prêts aux petites entreprises2. Les détails sont encore inconnus, mais il s’agit également d’un nouveau développement important. 

Que devrait ensuite faire la Fed?

  • Nous pensons que la Fed devra apporter des ajustements à certains de ses programmes – une grande partie de cela est nouveau pour la Fed et des ajustements seront nécessaires. Par exemple, la Fed devra probablement modifier un élément particulier de sa facilité de financement des titres de créance de sociétés : Dans sa structure actuelle, la Fed accepte les émetteurs ayant une note de crédit d’au moins BBB-/Baa3. Cela suggère qu’un émetteur pourrait perdre l’accès à la facilité si sa note est abaissée en deçà des critères établis par la Fed. Nous pensons que les ajustements de la Fed devraient peut-être s’aligner un peu plus sur le programme visant les titres de créance de sociétés de la Banque d’Angleterre, dont l’admissibilité repose sur la note de l’émetteur avant le choc du virus7.
  • Nous continuons de croire que la Fed mettra éventuellement en place des mesures de « contrôle de la courbe des taux » visant le début de la courbe (possiblement le taux des obligations à deux ans).
  • Le TALF pourrait être élargi pour inclure d’autres titres, comme des obligations structurées adossées à des emprunts, des prêts à effet de levier, des obligations structurées adossées à des prêts et des TACH commerciales d’organismes non gouvernementaux.
  • Selon nous, la Fed pourrait devoir élargir son programme TALF et ses deux facilités axées sur les obligations de sociétés; elle a actuellement affecté 300 milliards de dollars américains à ces trois facilités. Si le Congrès approuve l’élargissement de ces facilités, la capacité de la Fed pourra être grandement améliorée. 

Dans l’ensemble, l’annonce de la Fed est encourageante. Bien qu’elle ne résoudra probablement pas tous les problèmes auxquels fait face l’économie américaine, elle contribue grandement à éliminer un risque majeur qui se dessinait – la probabilité d’une pénurie de crédit est maintenant considérablement réduite. 

1 Federal Reserve issues FOMC Statement, federalreserve.gov, 23 mars 2020. 2Federal Reserve announced extensive new measures to support the economy, federalreserve.gov, 23 mars 2020.3 Term Sheet:Money Market Mutual Fund Facility, federalreserve.gov, 23 mars 2020.4Secondary Market Corporate Credit Facility, federalreserve.gov, 23 mars 2020. 5 Federal Reserve issues FOMC Statement, federalreserve.gov, 15 mars 2020.6 Term Sheet :Term Asset-Backed Securities Loan Facility, federalreserve.gov, 23 mars 2020. 7 Covid Corporate Financing Facility (CCFF), Banque d’Angleterre, 20 mars 2020. 

Une crise généralisée dans le secteur de la santé, comme une pandémie mondiale, pourrait entraîner une forte volatilité des marchés, la suspension et la fermeture des opérations de change, et affecter le rendement des fonds. Par exemple, le nouveau coronavirus (COVID-19) a considérablement perturbé les activités commerciales à l’échelle mondiale. Les répercussions d’une crise sanitaire, ainsi que d’autres épidémies et pandémies qui pourraient survenir à l’avenir, pourraient avoir des répercussions sur l’économie mondiale qui ne sont pas nécessairement prévisibles à l’heure actuelle. Une crise sanitaire peut exacerber d’autres risques politiques, sociaux et économiques préexistants. Cela pourrait affecter le rendement du fonds, ce qui entraînerait des pertes pour votre placement.

Les placements comportent des risques, y compris le risque de perte du capital. Les marchés des capitaux sont volatils et peuvent considérablement fluctuer sous l’influence d’événements liés aux sociétés, aux secteurs, à la politique, à la réglementation, au marché ou à l’économie. Ces risques sont amplifiés dans le cas des placements effectués dans les marchés émergents. Le risque de change s’entend du risque que la fluctuation des taux de change ait un effet négatif sur la valeur des placements détenus dans un portefeuille.

Les renseignements fournis ne tiennent pas compte de la convenance des placements, des objectifs de placement, de la situation financière ni des besoins particuliers d’une personne donnée. Nous vous invitons à évaluer la convenance de tout type de placement à la lumière de votre situation personnelle et à consulter un spécialiste, au besoin.

Le présent document est réservé à l’usage exclusif des personnes ayant le droit de le recevoir aux termes des lois et des règlements applicables des territoires de compétence; il a été produit par Gestion de placements Manuvie et les opinions exprimées sont celles de Gestion de placements Manuvie au moment de la publication, et pourraient changer en fonction de la conjoncture du marché et d’autres conditions. Bien que les renseignements et analyses présentés dans le présent document aient été compilés ou formulés à l’aide de sources jugées fiables, Gestion de placements Manuvie ne donne aucune garantie quant à leur précision, à leur exactitude, à leur utilité ou à leur exhaustivité, et n’accepte aucune responsabilité pour toute perte découlant de l’utilisation des renseignements ou des analyses présentés. Le présent document peut comprendre des prévisions ou d’autres énoncés de nature prospective portant sur des événements futurs, des objectifs, des stratégies de gestion ou d’autres prévisions, et n’est à jour qu’à la date indiquée. Les renseignements fournis dans le présent document, y compris les énoncés concernant les tendances des marchés des capitaux, sont fondés sur la conjoncture, qui évolue au fil du temps. Ces renseignements peuvent changer à la suite d’événements ultérieurs touchant les marchés ou pour d’autres motifs. Gestion de placements Manuvie n’est nullement tenue de mettre à jour ces renseignements.

Ni Gestion de placements Manuvie, ni ses sociétés affiliées, ni leurs administrateurs, dirigeants et employés n’assument de responsabilité pour quelque perte ou dommage direct ou indirect, ou quelque autre conséquence que pourrait subir quiconque agit sur la foi des renseignements du présent document. Tous les aperçus et commentaires sont de nature générale et ponctuelle. Quoiqu’utiles, ces aperçus ne remplacent pas les conseils d’un spécialiste en fiscalité, en placement ou en droit. Il est recommandé aux clients de consulter un spécialiste qui évaluera leur situation personnelle. Ni Manuvie, ni Gestion de placements Manuvie, ni leurs sociétés affiliées, ni leurs représentants ne fournissent de conseils dans le domaine de la fiscalité, des placements ou du droit. Les rendements passés ne garantissent pas les résultats futurs. Le présent document a été préparé à titre informatif seulement et ne constitue ni une recommandation, ni un conseil professionnel, ni une offre, ni une invitation à quiconque, de la part de Gestion de placements Manuvie, relativement à l’achat ou à la vente d’un titre ou à l’adoption d’une stratégie de placement, non plus qu’il indique une intention d’effectuer une opération dans un fonds ou un compte géré par Gestion de placements Manuvie. Aucune stratégie de placement ni aucune technique de gestion des risques ne peuvent garantir le rendement ni éliminer les risques. La diversification ou la répartition de l’actif ne sont pas garantes de profits et n’éliminent pas le risque de perte. À moins d’indication contraire, toutes les données proviennent de Gestion de placements Manuvie.

Gestion de placements Manuvie

Gestion de placements Manuvie est le secteur mondial de gestion de patrimoine et d’actifs de la Société Financière Manuvie. Nous comptons plus de 150 ans d’expérience en gestion financière au service des clients institutionnels et des particuliers ainsi que dans le domaine des régimes de retraite, à l’échelle mondiale. Notre approche spécialisée de la gestion de fonds comprend les stratégies très différenciées de nos équipes expertes en titres à revenu fixe, actions spécialisées, solutions multiactifs et marchés privés, ainsi que l’accès à des gestionnaires d’actifs spécialisés et non affiliés du monde entier grâce à notre modèle multigestionnaire.

Le présent document n’a été soumis à aucun examen de la part d’un organisme de réglementation des valeurs mobilières ou autre et il n’a été déposé auprès d’aucun organisme de réglementation. Il peut être distribué par les entités de Manuvie ci-après, dans leurs territoires respectifs. Des renseignements supplémentaires sur Gestion de placements Manuvie sont accessibles sur le site gamanuvie.com.

Australie : Hancock Natural Resource Group Australasia Pty Limited, Manulife Investment Management (Hong Kong) Limited. Brésil : Hancock Asset Management Brasil Ltda. Canada : Gestion de placements Manuvie limitée, Distribution Gestion de placements Manuvie inc., Manulife Investment Management (North America) Limited et Marchés privés Gestion de placements Manuvie (Canada) Corp. Chine : Manulife Overseas Investment Fund Management (Shanghai) Limited Company. Espace économique européen et Royaume-Uni : Manulife Investment Management (Europe) Limited, qui est régie et réglementée par l’organisme Financial Conduct Authority, et Manulife Investment Management (Ireland) Ltd. qui est régie et réglementée par l’organisme Central Bank of Ireland. Hong Kong : Manulife Investment Management (Hong Kong) Limited. Indonésie : PT Manulife Aset Manajemen Indonesia. Japon : Manulife Asset Management (Japan) Limited. Malaisie : Manulife Investment Management (M) Berhad (auparavant Manulife Asset Management Services Berhad), numéro d’inscription : 200801033087 (834424-U). Philippines: Manulife Asset Management and Trust Corporation. Singapour : Manulife Investment Management (Singapore) Pte. Ltd. (société inscrite sous le numéro 200709952G). Suisse : Manulife IM (Switzerland) LLC. Taïwan : Manulife Investment Management (Taiwan) Co. Ltd. Thaïlande : Manulife Asset Management (Thailand) Company Limited. États-Unis : John Hancock Investment Management LLC, Manulife Investment Management (US) LLC, Manulife Investment Management Private Markets (US) LLC et Hancock Natural Resource Group, Inc. Vietnam : Manulife Investment Fund Management (Vietnam) Company Limited.

Gestion de placements Manuvie, le M stylisé et Gestion de placements Manuvie & M stylisé sont des marques de commerce de La Compagnie d’Assurance-Vie Manufacturers et sont utilisées par elle, ainsi que par ses sociétés affiliées sous licence.

512244

Frances Donald

Frances Donald, 

Économiste en chef, Monde et chef mondiale, Stratégie macroéconomique, Équipe Solutions multiactifs, Gestion de placements Manuvie

Gestion de placements Manuvie

Lire la bio