Renseignements sur le marché

Nos perspectives pour le second semestre de 2022

Télécharger le rapport en entier

L’équipe Marchés des capitaux et Stratégie

Cette année a été parsemée d’embûches

Dans le document « Nos perspectives pour 2022 », nous avions comparé la trajectoire des rendements du marché avec celle d’un voyage en voiture en famille : le trajet comporterait des arrêts prévus et imprévus, mais la destination en vaudrait sûrement la peine.

On s’attendait à ce que les politiques monétaires ultra-accommodantes des banques centrales mondiales commencent à se resserrer. Ce à quoi on ne s’attendait pas, c’est que les banques centrales et les attentes du marché s’orientent vers une politique monétaire ultra restrictive comportant des hausses de taux d’intérêt supérieures à la moyenne.

D’autres arrêts imprévus mais importants : la guerre en Ukraine avec ses répercussions sur le prix de l’énergie et des aliments, et la mise en œuvre d’une politique chinoise d’éradication de la COVID-19 qui a encore perturbé la chaîne d’approvisionnement.

Il est facile pour les investisseurs de se concentrer sur le passé, compte tenu de la volatilité de presque toutes les catégories d’actif, mais il importe de regarder devant soi : c’est ainsi que nous arriverons à la destination souhaitée.

Aperçu des perspectives de l’équipe Stratégie des marchés des capitaux

Actions canadiennes
Actions américaines
Actions internationales
Titres à revenu fixe

« Si vous faites l’erreur de trop regarder en arrière, vous n’êtes pas assez concentré sur la route devant vous. »

– Brad Paisley

  • Une récession est-elle imminente et, dans l’affirmative, quelle sera son ampleur?

    Nous pensons que l’accent mis sur les politiques de réduction de l’inflation, la fin des programmes de soutien gouvernementaux et l’atténuation des déséquilibres antérieurs entre l’offre et la demande pourraient contribuer à atténuer les pressions inflationnistes au cours du second semestre et au début de l’année prochaine. Les niveaux d’inflation ne doivent pas nécessairement diminuer de manière significative, mais on doit constater une diminution continue. Si nous avons raison, la probabilité d’une récession profonde alimentée par la consommation diminuera et la probabilité d’un ralentissement plus faible augmentera.

  • Les marchés boursiers pris dans une tempête parfaite

    Bien qu’il soit presque impossible de prédire quand le creux sera atteint, les marchés boursiers semblent déjà prendre en compte beaucoup de facteurs négatifs. Le pessimisme semble régner. Si ce pessimisme s’atténue, les actions pourraient réagir de façon positive. Que la baisse des marchés s’avère importante ou moindre, les marchés baissiers sont souvent des points d’entrée attrayants pour les investisseurs qui ont su résister à une volatilité supplémentaire à court terme. En effet, les marchés haussiers qui suivent sont généralement plus forts et durent plus longtemps.

  • Titres à revenu fixe – la lumière au bout du tunnel

    Nous sommes d’avis que les obligations, dans la plupart des cas, demeurent une catégorie d’actif mal comprise, et pour cause : il s’agit d’une catégorie complexe. Cependant, nous devons ignorer les rendements récents et nous tourner vers l’avenir pour déterminer les occasions dans les titres à revenu fixe. Lorsqu’on investit dans des obligations, il ne s’agit pas seulement de comparer les rendements, mais aussi d’examiner le rendement des différents types de titres vers la fin du cycle économique. Aux dernières étapes du cycle, les obligations de longue durée et celles de qualité supérieure dégagent généralement un rendement supérieur, car leurs prix augmentent généralement à mesure que les attentes de récession augmentent.

  • Portefeuille modèle

    Conformément à notre processus, compte tenu de valorisations des actions raisonnables accompagnées d’un risque croissant de récession plus ou moins importante au cours des 18 prochains mois, nous modifions légèrement notre répartition de l’actif. Au 30 juin 2022, le portefeuille modèle de l’équipe Stratégie des marchés des capitaux surpondérait toujours les actions à 65 % (+5 % par rapport à l’indice de référence) et sous-pondérait les titres à revenu fixe à 35 % (-5 % par rapport à l’indice de référence). Le portefeuille est bien réparti dans l’ensemble des régions pour les actions. Au cours des dernières années, nous avons préconisé de rééquilibrer les portefeuilles en fonction de la répartition de l’actif cible et de procéder à des achats périodiques. Nous continuons de préconiser cette approche.

S2 2022

Renseignements sur le marché : nos perspectives pour le second semestre de 2022

Points de vue associés

Hausse des taux par la Réserve fédérale américaine (la Fed) et repli des marchés boursiers : à quoi s’attendre?

L’indice S&P 500 est entré en territoire de marché baissier le lundi 13 juin, compte tenu de la hausse persistante de l’inflation et de la croyance selon laquelle la Réserve fédérale américaine haussera les taux de manière aussi rapide et déterminée qu’il le faut pour la maîtriser, au risque de déclencher une récession. Qu’est-ce que cela signifie?
Lire la suite

Ennuyant, assommant et répétitif… voilà qui décrit bien les placements dans les sociétés de grande qualité qui génèrent des dividendes

La répartition des sociétés de qualité qui génèrent des dividendes est importante pour les rendements corrigés du risque. De plus, les sociétés de qualité qui versent des dividendes et celles qui en génèrent ont de bons résultats avant, pendant et après les récessions, notamment celle de 1990-1991, la bulle technologique et la crise financière mondiale.
Lire la suite

Nos perspectives pour 2022

Que se passera-t-il avec les placements en actions et en titres à revenu fixe et avec l’économie en 2022? Voici nos perspectives pour la prochaine année.
Lire la suite

Les opinions exprimées sont celles des personnes qui ont participé à l’élaboration de ce document en date du 31 décembre 2021 et elles sont susceptibles de changer. L’augmentation des taux d’intérêt entraîne généralement la diminution des cours obligataires. Plus la durée moyenne des obligations détenues dans un fonds est longue, plus le fonds risque d’être sensible aux fluctuations des taux d’intérêt. Le rendement d’un fonds fluctue en fonction de la variation des taux d’intérêt.

Le risque de change s’entend du risque que la fluctuation des taux de change ait un effet négatif sur la valeur des placements détenus dans un fonds.

Les opinions exprimées sont celles de Gestion de placements Manuvie au moment de leur publication et elles pourraient changer en fonction de la conjoncture du marché et d’autres conditions. Bien que les analyses et renseignements présentés dans le présent document aient été compilés ou formulés à l’aide de sources jugées fiables, Gestion de placements Manuvie ne donne aucune garantie quant à leur précision, à leur exactitude, à leur utilité ou à leur exhaustivité, et n’accepte aucune responsabilité pour toute perte découlant de l’utilisation du présent document ou des renseignements et analyses qu’il contient. Gestion de placements Manuvie n’est nullement tenue de mettre à jour ces renseignements. Ni Gestion de placements Manuvie, ni ses sociétés affiliées, ni leurs administrateurs, dirigeants et employés n’assument de responsabilité pour quelque perte ou dommage direct ou indirect, ou quelque autre conséquence que pourrait subir quiconque agit sur la foi des renseignements du présent document.

Tous les aperçus et commentaires sont de nature générale et ponctuelle. Quoiqu’utiles, ces aperçus ne remplacent pas les conseils d’un spécialiste en fiscalité, en placement ou en droit. Il est recommandé aux clients de consulter un spécialiste qui évaluera leur situation personnelle. Ni Manuvie, ni Gestion de placements Manuvie limitée, ni Gestion de placements Manuvie, ni leurs sociétés affiliées, ni leurs représentants ne fournissent de conseils dans le domaine de la fiscalité, des placements ou du droit. Les rendements passés ne garantissent pas les résultats futurs. Le présent document a été préparé à titre indicatif seulement et ne constitue ni une offre ni une invitation à quiconque, de la part de Gestion de placements Manuvie, à acheter ou à vendre un titre, non plus qu’il indique une intention d’effectuer une opération dans un fonds ou un compte géré par Gestion de placements Manuvie. Aucune stratégie de placement ni aucune technique de gestion des risques ne peuvent garantir le rendement ni éliminer les risques. À moins d’indication contraire, toutes les données proviennent de Gestion de placements Manuvie.

Manuvie, Gestion de placements Manuvie, le M stylisé et Gestion de placements Manuvie & M stylisé sont des marques de commerce de La Compagnie d’Assurance-Vie Manufacturers et sont utilisées par elle, ainsi que par ses sociétés affiliées sous licence.