Retour à la moyenne: Moment macroéconomique

Alors qu'on se dirige vers une réouverture économique et un retour progressif à une vie plus normale, le concept de retour à la moyenne devrait jouer un rôle important dans les mois à venir. Aux États-Unis, nous nous attendons à ce que les catégories d'inflation affectées par la COVID-19 reviennent à leur moyenne, tandis que l'Europe nous envoie des signaux forts indiquant que la reprise économique est en cours. En Asie, cependant, la résurgence de la COVID-19 a entraîné une baisse de l'activité manufacturière.

Analyse de l’inflation aux États-Unis

Ce mois-ci, nous avons publié nos 10 commandements en matière d'inflation, détaillant comment nous voyons l'inflation évoluer en trois phases :

  • Premièrement, une forte hausse de l'inflation débutant en avril 2021, pour atteindre un sommet en mai 2021 et rester assez élevée jusqu'en septembre
  • Deuxièmement, une décélération en 2022 vers 2%, au fur et à mesure que la réouverture produit une normalisation de l'offre et de la demande
  • Troisièmement, à partir de 2023, des pressions inflationnistes modérément plus élevées découlant de dépenses budgétaires structurelles plus importantes et d'une tendance à la démondialisation

Tout au long de ces trois phases, il sera important de conserver une approche descendante (c.-à-d. de surveiller l'écart de production, les pressions sur les salaires et sur l’inflation mondiales, le dollar américain, etc.) Cependant, nous pensons qu'une approche ascendante, ou une analyse ligne par ligne, sera plus instructive quant à ce qui alimente la demande et l'inflation.

Tout au long de la pandémie de COVID-19, trois catégories ont pesé lourdement sur l'inflation : l’hébergement (c.-à-d. les hôtels), les tarifs aériens (c.-à-d. les billets d’avion) et les vêtements. Intuitivement, il s'agissait d'articles que les ménages n'achetaient pas. En revanche, les voitures usagées et tout ce qui entourait l'ameublement/la rénovation des ménages ont été extrêmement populaires et ont contribué à l'augmentation de l'inflation. À l'approche de la réouverture, il est naturel de s'attendre à ce que ces tendances s'inversent. Le problème, cependant, est que cela ne se fera pas nécessairement en douceur. Comme nous l'avons vu dans les données d'inflation d'avril, les facteurs qui ont pesé sur l'inflation sont devenus des contributeurs positifs, mais nous n'avons pas encore vu le renversement des catégories inflationnistes durant la COVID-19. Cela se produira, mais probablement avec un certain décalage. De plus, alors que les données mensuelles montreront de fortes hausses dans les prix de l’hébergement, des tarifs aériens et des vêtements, ces prix reviendront aux niveaux d'avant la COVID-19. Cela contraste avec les voitures usagées et l'ameublement ménager qui sont, en effet, plus élevés que les niveaux d'avant la crise. À l'approche de la réouverture, il est naturel de s'attendre à ce que toutes les catégories touchées par la COVID-19 retournent à leur moyenne, à la hausse comme à la baisse.

Contribution à l'IPC global par les plus grands contributeurs à la hausse et à la baisse

Image shows anticipated growth and deceleration among various economic indicators. It shows a cooling primarily in ISM Manufacturing and Services in the near term, and in the medium term, an improvement in employment.
Source : U.S. Bureau of Labor Statistics, Macrobond, Gestion de placements Manuvie, en date d'avril 2021.

Chaque catégorie de l'inflation touchée par la COVID-19 reviendra à sa moyenne d'avant-pandémie au fil du temps.

Source : U.S. Bureau of Labor Statistics, Macrobond, Gestion de placements Manuvie, en date d'avril 2021. Réajusté à 100, où 100 = janvier 2020.

L'activité manufacturière en Asie ralentit

Les indices des directeurs d’achat (PMI) manufacturiers du mois de mai en Asie ont rompu une série presque ininterrompue de gains, en baissant sur une base moyenne non pondérée à 52,3 contre 53,3 en avril. L'industrie manufacturière étant l'un des principaux piliers de la croissance dans la région, nous surveillerons cette évolution en cas de tendance baissière plus durable.

Les pays qui ont le plus pesé sur l'indice PMI global sont l'Inde, la Thaïlande, la Malaisie et les Philippines, en raison de la résurgence de la COVID-19. En effet, les perspectives économiques de la plupart des marchés émergents de l'Asie se sont détériorées au cours des dernières semaines en raison d'un bond soudain des infections à la COVID-19.  La plupart des pays de la région ont réintroduit des restrictions pour ralentir la propagation du virus et les données à haute fréquence suggèrent que la mobilité a fortement diminué.

Certains facteurs atténuants (p.ex., des mesures de confinement plus ciblées et un soutien politique plus opportun à travers le confinement) suggèrent que l'impact économique sera moins négatif qu'en 2020, mais la détérioration des perspectives renforce notre opinion selon laquelle les taux resteront bas dans toute la région pendant un certain temps encore.

Nous continuons à surveiller l'affaiblissement de la dynamique économique en Chine (l'indice PMI des grands fabricants chinois a encore reculé en mai, à 51,0) et l'augmentation de la compression des marges comme risques supplémentaires.

Manufacturing PMI heatmap

The image shows a bar chart of dividends yields of REITS, certain real assets and U.S. treasuries. REITs surpass all the others, with a yield of  3.22%.

Source: IHS Markit, Gestion de placements Manuvie, au 3 juin 2021.

C’est au tour de l’Europe de rouvrir

L'un des principaux thèmes de 2021 a été de prendre avantage des réouvertures à mesure que les différents pays/régions sortent des restrictions liées à la COVID-19. En ce moment, c’est l'Europe qui est sur une lancée. Les bénéfices des sociétés ont été solides, les données macroéconomiques ont surpris positivement et, plus récemment, les dépenses de consommation dans les principales économies ont définitivement augmenté. Les bénéfices et les marges des sociétés européennes ont augmenté davantage qu'aux États-Unis sur 12 mois.  

Une question s'impose : où la consommation européenne se concentrera-t-elle ? Il existe quelques différences intéressantes qui méritent d'être soulignées par rapport aux tendances de réouverture aux États-Unis. Il est intéressant de noter que l'accent mis sur les voyages, les restaurants et les événements est plus élevé qu'aux États-Unis, ce qui corrobore largement notre opinion selon laquelle la reprise en forme de K pourrait bien s'inverser en Europe également. Les signaux plus forts en Europe qu'aux États-Unis pourraient être dus au confinement plus sévère en Europe, mais, quoi qu'il en soit, nous recevons de multiples signaux indiquant que la reprise est en cours. De plus, nous gardons un œil sur les endroits où les niveaux d'activité les plus élevés pourraient être enregistrés. 

Europe: indices de ventes au détail selectionnés

Bar chart of various Asian emerging market countries COVID-198 vaccine doses. Singapore leads with 23.8% of its population having received at least one dose, while Vietnam has 0.5%.
Source : Gestion de placements Manuvie, Macrobond, en date de mars 2021. Reajusté à 100, où 100 = février 2020.

Une crise généralisée dans le secteur de la santé, comme une pandémie mondiale, pourrait entraîner une forte volatilité des marchés, la suspension et la fermeture des opérations de change, et affecter le rendement du portefeuille. Le nouveau coronavirus (COVID-19) perturbe ainsi considérablement les activités commerciales à l’échelle mondiale. Une crise sanitaire ainsi que des épidémies et pandémies futures pourraient avoir, sur l’économie mondiale, des répercussions qui ne sont pas nécessairement prévisibles à l’heure actuelle. Une crise sanitaire peut exacerber d’autres risques préexistants, qu’ils soient politiques, sociaux ou économiques. Cela pourrait nuire au rendement du portefeuille, ce qui entraînerait des pertes sur votre placement.

Les placements comportent des risques, y compris le risque de perte du capital. Les marchés des capitaux sont volatils et peuvent considérablement fluctuer sous l’influence d’événements liés aux sociétés, aux secteurs, à la politique, à la réglementation, au marché ou à l’économie. Ces risques sont amplifiés dans le cas des placements effectués dans les marchés émergents. Le risque de change s’entend du risque que la fluctuation des taux de change ait un effet négatif sur la valeur des placements détenus dans un portefeuille.

Les renseignements fournis ne tiennent pas compte de la convenance des placements, des objectifs de placement, de la situation financière ni des besoins particuliers d’une personne donnée. Nous vous invitons à évaluer la convenance de tout type de placement à la lumière de votre situation personnelle et à consulter un spécialiste, au besoin.
Le présent document est réservé à l’usage exclusif des personnes ayant le droit de le recevoir aux termes des lois et des règlements applicables des territoires de compétence; il a été produit par Gestion de placements Manuvie et les opinions exprimées sont celles de Gestion de placements Manuvie au moment de la publication, et pourraient changer en fonction de la conjoncture du marché et d’autres conditions. Bien que les renseignements et analyses aux présentes aient été compilés ou formulés à l’aide de sources jugées fiables, Gestion de placements Manuvie ne donne aucune garantie quant à leur précision, à leur exactitude, à leur utilité ou à leur exhaustivité, et n’accepte aucune responsabilité pour toute perte découlant de l’utilisation de ces renseignements ou analyses. Le présent document peut comprendre des prévisions ou d’autres énoncés de nature prospective portant sur des événements futurs, des objectifs, des stratégies de gestion ou d’autres prévisions, et n’est à jour qu’à la date indiquée. Les renseignements fournis dans le présent document, y compris les énoncés concernant les tendances des marchés des capitaux, sont fondés sur la conjoncture, qui évolue au fil du temps. Ces renseignements peuvent changer à la suite d’événements ultérieurs touchant les marchés ou pour d’autres motifs. Gestion de placements Manuvie n’est nullement tenue de mettre à jour ces renseignements.

Ni Gestion de placements Manuvie, ni ses sociétés affiliées, ni leurs administrateurs, dirigeants et employés n’assument de responsabilité pour quelque perte ou dommage direct ou indirect, ou quelque autre conséquence que pourrait subir quiconque agit sur la foi des renseignements du présent document. Tous les aperçus et commentaires sont de nature générale et ponctuelle. Quoiqu’utiles, ces aperçus ne remplacent pas les conseils d’un spécialiste en fiscalité, en placement ou en droit. Il est recommandé aux clients de consulter un spécialiste qui évaluera leur situation personnelle. Ni Manuvie, ni Gestion de placements Manuvie, ni leurs sociétés affiliées, ni leurs représentants ne fournissent de conseils dans le domaine de la fiscalité, des placements ou du droit. Le présent document a été préparé à titre informatif seulement et ne constitue ni une recommandation, ni un conseil professionnel, ni une offre, ni une invitation à quiconque, de la part de Gestion de placements Manuvie, relativement à l’achat ou à la vente d’un titre ou à l’adoption d’une stratégie de placement, non plus qu’il indique une intention d’effectuer une opération dans un fonds ou un compte géré par Gestion de placements Manuvie. Aucune stratégie de placement ni aucune technique de gestion des risques ne peuvent garantir le rendement ni éliminer les risques. La diversification ou la répartition de l’actif ne sont pas garantes de profits et n’éliminent pas le risque de perte. À moins d’indication contraire, toutes les données proviennent de Gestion de placements Manuvie. Les rendements passés ne garantissent pas les résultats futurs.

Gestion de placements Manuvie
Gestion de placements Manuvie est le secteur mondial de gestion de patrimoine et d’actifs de la Société Financière Manuvie. Nous comptons plus de 100 ans d’expérience en gestion financière au service des clients institutionnels et des particuliers ainsi que dans le domaine des régimes de retraite, à l’échelle mondiale. Notre approche spécialisée de la gestion de fonds comprend les stratégies très différenciées de nos équipes expertes en titres à revenu fixe, actions spécialisées, solutions multiactifs et marchés privés, ainsi que l’accès à des gestionnaires d’actifs spécialisés et non affiliés du monde entier grâce à notre modèle multigestionnaire.

Le présent document n’a été soumis à aucun examen de la part d’un organisme de réglementation des valeurs mobilières ou autre et il n’a été déposé auprès d’aucun organisme de réglementation. Il peut être distribué par les entités de Manuvie ci-après, dans leurs territoires respectifs. Des renseignements supplémentaires sur Gestion de placements Manuvie sont accessibles sur le site www.manulifeim.com/institutional/ca/fr

Australie : Hancock Natural Resource Group Australasia Pty Limited, Manulife Investment Management (Hong Kong) Limited. Brésil : Hancock Asset Management Brasil Ltda. Canada : Gestion de placements Manuvie limitée, Distribution Gestion de placements Manuvie inc., Manulife Investment Management (North America) Limited et Marchés privés Gestion de placements Manuvie (Canada) Corp. Chine : Manulife Overseas Investment Fund Management (Shanghai) Limited Company. Espace économique européen Manulife Investment Management (Ireland) Ltd., qui est habilité et régie par l’organisme Central Bank of Ireland. Hong Kong : Manulife Investment Management (Hong Kong) Limited. Indonésie : PT Manulife Aset Manajemen Indonesia. Japon : Manulife Investment Management (Japan) Limited. Malaisie : Manulife Investment Management (M) Berhad 200801033087 (834424-U). Philippines : Manulife Asset Management and Trust Corporation. Singapour : Manulife Investment Management (Singapore) Pte. Ltd. (société inscrite sous le numéro 200709952G). Corée du Sud : Manulife Investment Management (Hong Kong) Limited. Suisse : Manulife IM (Switzerland) LLC. Taiwan : Manulife Asset Management (Taiwan) Co., Ltd. Royaume-Uni : Manulife Investment Management (Europe) Limited, qui est habilitée et régie par l’organisme Financial Conduct Authority. États-Unis : John Hancock Investment Management LLC, Manulife Investment Management (US) LLC, Marchés privés Gestion de placements Manuvie (États-Unis) SARL et Hancock Natural Resource Group, Inc. Vietnam : Manulife Investment Fund Management (Vietnam) Company Limited.

Gestion de placements Manuvie, le M stylisé et Gestion de placements Manuvie & M stylisé sont des marques de commerce de La Compagnie d’Assurance-Vie Manufacturers et sont utilisées par elle, ainsi que par ses sociétés affiliées sous licence.

537568

Erica Camilleri

Erica Camilleri, 

Analyste des placements, équipe Solutions multiactifs

Gestion de placements Manuvie

Lire la bio
Frances Donald

Frances Donald, 

Économiste en chef, Monde et chef mondiale, Stratégie macroéconomique, Équipe Solutions multiactifs, Gestion de placements Manuvie

Gestion de placements Manuvie

Lire la bio