Des investisseurs tournés vers l’avenir

L’équipe de Pictet Asset Management cherche les occasions à long terme avant que les marchés ne le fassent.

Établi en Suisse, le groupe Pictet Asset Management, partenaire d’Investissements Manuvie pour le lancement du Fonds d’occasions thématiques mondiales Manuvie, applique une approche prospective depuis très longtemps. La stabilité de ce groupe financier privé fondé à Genève en 1805 vient du fait qu’il a eu moins de partenaires au fil des ans qu’il n’y a eu de présidents américains. Pendant deux siècles, malgré les turbulences qui ont secoué l’Europe, Pictet a non seulement survécu, mais a prospéré, et est aujourd’hui responsable d’environ
500 milliards de dollars américains d’actifs sous gestion¹.

L’une des caractéristiques de l’équipe Actions thématiques de Pictet, c’est qu’elle ne s’attarde pas trop au passé. Les 40 personnes qui la composent¹ se concentrent plutôt sur l’avenir, à la recherche des meilleures occasions de placement dans le monde. Depuis sa création en 1995, cette équipe a mis en place un ensemble diversifié de fonds thématiques qui visent à tirer parti de mégatendances, c’est-à-dire de changements mondiaux dont les effets se feront sentir pendant plusieurs décennies, selon les gestionnaires de portefeuille. Cette approche a fait ses preuves; au cours des cinq dernières années seulement, l’équipe Actions thématiques a vu ses actifs sous gestion doubler pour atteindre environ 40 milliards de dollars américains¹.

« [Nos] stratégies reposent sur le fait que selon nous, si certaines activités économiques sont soutenues par des tendances séculaires qui poussent le monde dans des directions précises – autrement dit des mégatendances –, au fil du temps, ces activités vont croître plus rapidement que le PIB », affirme Marc-Olivier Buffle, gestionnaire principal de portefeuilles clients, équipe Actions thématiques, Pictet.

Ce graphique circulaire modifié, où l’une des pointes est isolée, montre comment les 12 thèmes actuels du Fonds d’occasions thématiques mondiales sont issus du croisement de plusieurs mégatendances. Par exemple, le thème sur la nutrition est une combinaison de mégatendances axées sur la santé, la mondialisation, le développement technologique, l’évolution démographique et la durabilité.

Un aperçu du processus d’élaboration de portefeuille

Le Fonds d’occasions thématiques mondiales Manuvie est une solution d’excellence qui s’appuie sur l’analyse de spécialistes servant à exploiter 11 fonds Pictet distincts axés sur différents thèmes. Il incombe à Gertjan van der Geer et à Hans Peter Portner, gestionnaires principaux de placements, de choisir la combinaison la plus attrayante de titres parmi ces fonds pour constituer le Fonds d’occasions thématiques mondiales Manuvie.

Ce graphique à barres montre la confiance du Fonds d’occasions mondiales thématiques. Il indique un ratio de chevauchement de moins de 10 % avec l’indice MCSI Monde, une part active de près de 90 % par rapport à l’indice et une spécialisation ou un facteur de pureté de 80 %. Source : Thomson Reuters Datastream, Pictet Asset Management. Données au 31 août 2018.

Le point de départ est généralement une liste restreinte des positions surpondérées dans les fonds individuels. Cette liste répertorie des titres très prometteurs pour lesquels les gestionnaires ont joint le geste à la parole. L’équipe classe ces sociétés selon trois critères principaux : « Nous accordons une grande importance au rendement en trésorerie du capital investi », explique Gertjan van der Geer. « Nous mettons aussi l’accent sur les investissements qui favorisent la croissance; ainsi, nous voulons que chaque dollar investi dans l’entreprise contribue à élargir les marges et non pas à amoindrir la valeur. Enfin, la valorisation est capitale pour nous. »

Les analyses personnelles de Gertjan van der Geer et de Hans Peter Portner viennent compléter les discussions approfondies avec les gestionnaires de fonds thématiques. Ce travail fait intervenir des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), afin de faciliter la gestion des risques propres aux titres qui font partie intégrante de l’élaboration d’un fonds relativement concentré. Une fois cette analyse terminée, les titres les plus faibles sont éliminés et la liste restreinte se raccourcit. L’équipe vérifie également que chacun des 11 thèmes présente une pondération inférieure à 20 pour 100 pour assurer la diversification au sein du Fonds d’occasions thématiques mondiales Manuvie.

Nos thèmes: Robotique, Sécurité, Numérique, Eau, Marques de première qualité, Alimentation, Énergie propre, Bois d'oeuvre, Santé, Environnement et Biotechnologie.

En ce qui a trait à l’évaluation des sociétés, Gertjan van der Geer insiste sur le point suivant : « Les chiffres ne disent pas tout. Par conséquent, il faut aussi creuser dans le profil de l’entreprise. Nous recherchons des sociétés ayant la capacité de croître considérablement, dont l’avantage concurrentiel n’est pas menacé (donc qui possèdent un avantage concurrentiel durable et facilement défendable) et étant susceptibles de continuer à générer des
rendements qui, selon le marché, devraient baisser pour se rapprocher de la moyenne, mais ne le font pas. »

On s’attend à ce que chacun des 50 à 70 titres qui finissent par entrer dans le Fonds d’occasions thématiques mondiales Manuvie soit porté par au moins une des mégatendances relevées par Pictet en collaboration avec le Copenhagen Institute for Futures Studies. Il s’agit donc de sociétés solides soutenues par des forces à long terme. Beaucoup de ces sociétés ne sont pas à grande capitalisation et ne font pas partie de l’indice MSCI Monde, mais elles ont le potentiel de le devenir.

« Pour tous nos fonds thématiques, ajoute Gertjan van der Geer, au lieu de regarder en arrière et de nous pencher sur l’indice MSCI Monde, qui reflète les performances passées, nous nous tournons vers l’avenir. C’est ce qu’il faut faire pour battre les indices de référence. Nos meilleures possibilités d’ajout de valeur émanent de nos zones de désaccord avec le marché. »

Nous déterminons quels sont les thèmes étayés par différentes mégatendances, certains que nous pourrons y trouver les titres mondiaux qui obtiendront les meilleurs résultats à long terme.

— Hans Peter Portner, chef et gestionnaire principal de placements, équipe Actions thématiques, Pictet Asset Management

1 Au 31 mars, 2018.

Les personnes et les situations évoquées sont fictives et toute ressemblance avec des personnes vivantes ou décédées serait pure coïncidence. Le présent matériel est proposé à titre indicatif seulement. Il n’a pas pour objet de donner des conseils particuliers d’ordre financier, fiscal, juridique, comptable ou autre, et les renseignements qu’il fournit ne doivent pas être considérés comme tels. Tout particulier ayant pris connaissance des renseignements formulés ici devrait s’assurer qu’ils sont appropriés à sa situation en demandant l’avis d’un spécialiste. Sauf erreurs ou omissions. Un investissement dans les Fonds communs Manuvie et dans les Fonds négociés en bourse (FNB) Manuvie peut donner lieu au versement de commissions ou de commissions de suivi ainsi qu’au paiement de frais de gestion ou d’autres frais. Veuillez lire l’aperçu du FNB et l’aperçu des fonds ainsi que le prospectus avant d’effectuer un placement. Les Fonds communs Manuvie et les FNB Manuvie ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et le rendement passé n’est pas indicatif du rendement futur. Les Fonds communs Manuvie et les Fonds négociés en bourse (FNB) Manuvie sont gérés par Gestion de placements Manuvie limitée (anciennement Gestion d’actifs Manuvie limitée). Toute somme affectée à un fonds distinct est placée aux risques du titulaire du contrat et peut prendre ou perdre de la valeur. La Compagnie d’Assurance-Vie Manufacturers est l’émetteur des contrats d’assurance garantie, des contrats de rente et des contrats d’assurance contenant des fonds distincts de Manuvie. Gestion de Placements Manuvie est une dénomination commerciale de Gestion de placements Manuvie limitée et de La Compagnie d’Assurance-Vie Manufacturers (Manuvie).

La publication Le conseiller averti

La publication Le conseiller averti

Gestion de placements Manuvie

Read bio