Suspension potentielle des mesures d’assouplissement de la Fed – Quelles conséquences pour les investisseurs en titres à revenue fixe?

Les attentes concernant les politiques monétaires se sont nettement inversées depuis le début de l’année. En effet, alors que l’inflation se révélait étonnamment persistante, le marché s’est mis à prévoir qu’il y aurait moins de baisses de taux. Nous expliquons ici pourquoi nous restons convaincus que les titres intermédiaires américains à revenu fixe de premier ordre demeurent intéressants pour les investisseurs.

Au début de l’année, quasiment tout le monde pensait que la Réserve fédérale américaine (Fed) avait accompli l’exploit de juguler l’inflation. En effet, après avoir dépassé le cap des 9 % en juin 2022, l’indice des prix à la consommation1 a connu une chute vertigineuse, frôlant les 3 % vers la fin de 2023. Depuis juillet 2023, le ralentissement de l’inflation a incité la banque centrale à marquer un temps d’arrêt et à stabiliser les taux stables, qui lui apparaissent avoir atteint leur point culminant pour ce cycle.

En conséquence, les marchés étaient de plus en plus convaincus que la Fed commencerait probablement à réduire ses taux en 2024. À la fin de l’année, les marchés avaient anticipé environ six baisses de taux, ce qui a entraîné une baisse du rendement du Trésor américain à 10 ans et stimulé les marchés obligataires au quatrième trimestre.

Résilience de l’économie américaine

Depuis, les données supérieures aux attentes ont pris les marchés par surprise et leur ont fait soupçonner que l’inflation pourrait être plus forte que prévu. L’économie a également fait preuve d’une résilience étonnante, avec un marché du travail robuste qui ne montre aucun signe de ralentissement. À mesure que les données sont publiées, les attentes quant au nombre de baisses de taux cette année se sont considérablement atténuées. À la fin du premier trimestre, le marché table désormais sur un maximum de trois baisses de taux jusqu’à la fin de 2024.

Un moindre nombre de baisses de taux prévu par le marché en 2024

Ce graphique montre le nombre de baisses de taux de 25 points de base attendues en 2024 par rapport au rendement des bons du Trésor américain à 10 ans. Le nombre de baisses de taux attendues a diminué depuis le début de l’année, tandis que le rendement des bons du Trésor à 10 ans a augmenté.

Source : Bloomberg, Trésor américain, en date du 31 mars 2024. « Gauche » désigne l’échelle de gauche. « Droite » désigne l’échelle de droite. Le rendement passé n’est pas garant des rendements futurs. Aucune prévision n’est garantie. Cent points de base (pb) équivalent à un pour cent.

Quelles conséquences pour les titres à revenu fixe?

Un revirement de la Fed étant potentiellement à exclure dans un avenir prévisible, les investisseurs peuvent se demander en quoi cela modifie les perspectives pour les titres à revenu fixe. Selon nous, cette évolution ne devrait pas dissuader les investisseurs d’envisager une répartition à des titres à revenu fixe intermédiaires de premier ordre.

Comme nous le soulignons depuis un certain temps, nous pensons que la meilleure attaque est une bonne défense, en particulier dans une conjoncture incertaine comme celle qui prévaut actuellement. Les taux étant susceptibles de rester élevés plus longtemps, nous pensons que cela renforce l’argument en faveur de la qualité et de la liquidité. Les bons du Trésor américain et les titres adossés à des créances hypothécaires continuent d’offrir des rendements historiquement élevés. Les rendements actuels sont largement supérieurs à leur moyenne à long terme, ce qui permet aux investisseurs d’obtenir des revenus élevés sans sacrifier la qualité des titres de créance.

Les obligations de haute qualité offrent des rendements supérieurs à leur moyenne sur 20 ans

Ce graphique montre le rendement actuel des indices Bloomberg U.S. Aggregate Government/Treasury et Bloomberg U.S. Aggregate Securitized MBS par rapport à leur moyenne sur 20 ans.

Source : FactSet, au 30 avril 2024. L’indice Bloomberg U.S. Aggregate Government/Treasury suit le rendement des obligations publiques du Trésor américain comprenant des obligations et des billets du Trésor américain dont les échéances vont d’un an à trente ans. L’indice Bloomberg U.S. Aggregate Securitized Mortgage-Backed Securities (MBS) suit le rendement des titres adossés à des créances hypothécaires américaines de première qualité. L’écart-type est une mesure statistique de la volatilité historique d’un portefeuille. Il mesure la fluctuation des rendements périodiques d’un fonds par rapport à la moyenne. Plus l’écart est grand, plus l’écart-type est important et plus le risque est élevé. Les rendements passés ne garantissent pas les résultats futurs. Il n'est pas possible d'investir directement dans un indice.

Les bons du Trésor américain semblent également intéressants selon une perspective mondiale et compte tenu de leur valeur relative. Non seulement les bons du Trésor offrent des rendements parmi les plus élevés des marchés développés, mais les banques centrales telles que la Banque centrale européenne et la Banque d’Angleterre ont indiqué qu’elles pourraient réduire leurs taux dans les mois à venir. Cette divergence dans les politiques pourrait apporter un soutien supplémentaire aux bons du Trésor américain alors que les investisseurs sont à la recherche de rendements plus élevés.

Bons du Trésor américain : rendements parmi les plus élevés sur les marchés développés

Rendements mondiaux des obligations d'état à 10 ans

Pays

Taux de rendement (%)

États-Unis

4,36

Royaume-Uni

4,07

Allemagne

2,44

Italie

3,75

France

2,94

Japon

0,93

Australie

4,21

Canada

3,56

Source : CNBC, au 16 mai 2024. 

Nous pensons également que certains facteurs techniques sur le marché des obligations de sociétés pourraient soutenir les bons du Trésor américain dans les mois à venir. Bien que l’offre du marché ait été en mesure de répondre à la demande exceptionnellement forte pour les obligations de sociétés cette année, les investisseurs pourraient se tourner vers les bons du Trésor comme solution de rechange si la demande dépasse l’offre à l’avenir, en particulier maintenant que les rendements sont supérieurs à 4 %.

Enfin, il est important de reconnaître que la Fed est susceptible d’aborder de nouvelles hausses de taux avec la même prudence qu’un changement de politique, car l’inflation n’est pas son unique sujet d’intérêt : elle a un double mandat, à savoir trouver l’équilibre entre l’emploi maximal et la stabilité des prix.

Dans ce contexte, l’estimation anticipée du PIB du premier trimestre montre que la Fed se heurte à une tâche difficile, puisque la croissance économique est inférieure aux attentes alors que l’inflation les a dépassées. Cette tâche étant très délicate, nous pensons que l’incertitude environnante continue de faire ressortir tout l’intérêt que présente une gestion active du portefeuille des titres à revenu fixe.

L'importance d'un revenu fixe de qualité

Même si la forte volatilité des revenus fixes n’est pas optimale, les obligations de premier ordre continuent d’offrir des taux parmi les plus élevés que nous ayons connus depuis des années. Les données historiques montrent que les taux initiaux expliquent 90 % des rendements à terme sur cinq ans, ce qui suggère que les revenus fixes offrent aux investisseurs la possibilité de générer un rendement total positif, même si les baisses de taux ne se matérialisent pas de sitôt. En plus d’offrir des rendements attrayants, les titres à revenu fixe de premier ordre peuvent également constituer une source potentielle de diversification si les cours des actions venaient à fléchir.

En somme, nous pensons que les portefeuilles de titres à revenu fixe gérés activement et privilégiant la qualité et la liquidité peuvent demeurer avantageux sur le plan du rendement et rester bien positionnés pour s’adapter si jamais l’économie venait à s’essouffler.

1 L'indice des prix à la consommation (IPC) mesure l'évolution moyenne des prix d'un panier de biens et de services par les consommateurs urbains. Il n'est pas possible d'investir directement dans un indice.

Les placements comportent des risques, y compris le risque de perte du capital. Les marchés des capitaux sont volatils et peuvent considérablement fluctuer sous l’influence d’événements liés aux sociétés, aux secteurs, à la politique, à la réglementation, au marché ou à l’économie. Les renseignements fournis ne tiennent pas compte de la convenance des placements, des objectifs de placement, de la situation financière ni des besoins particuliers d’une personne donnée.​

Tous les aperçus et commentaires sont de nature générale et ponctuelle. Quoiqu’utiles, ces aperçus ne remplacent pas les conseils d’un spécialiste en fiscalité, en placement ou en droit. Il est recommandé aux clients actuels et potentiels de consulter un spécialiste qui évaluera leur situation personnelle. Ni Gestion de placements Manuvie, ni ses sociétés affiliées, ni ses représentants (collectivement, « Gestion de placements Manuvie ») ne fournissent de conseils dans le domaine de la fiscalité, des placements ou du droit.

Le présent document est réservé à l’usage exclusif des personnes ayant le droit de le recevoir aux termes des lois et des règlements applicables des territoires de compétence; il a été produit par Gestion de placements Manuvie et les opinions exprimées sont celles de Gestion de placements Manuvie au moment de la publication, et pourraient changer en fonction de la conjoncture du marché et d’autres conditions. Bien que les renseignements et analyses aux présentes aient été compilés ou formulés à l’aide de sources jugées fiables, Gestion de placements Manuvie ne donne aucune garantie quant à leur précision, à leur exactitude, à leur utilité ou à leur exhaustivité, et n’accepte aucune responsabilité pour toute perte découlant de l’utilisation de ces renseignements ou analyses. Le présent document peut comprendre des prévisions ou d’autres énoncés de nature prospective portant sur des événements futurs, des objectifs, des stratégies de gestion ou d’autres prévisions, et n’est à jour qu’à la date indiquée. Les renseignements fournis dans le présent document, y compris les énoncés concernant les tendances des marchés des capitaux, sont fondés sur la conjoncture, qui évolue au fil du temps. Ces renseignements peuvent changer à la suite d’événements ultérieurs touchant les marchés ou pour d’autres motifs. Gestion de placements Manuvie n’est nullement tenue de mettre à jour ces renseignements.​

Gestion de placements Manuvie n’assume pas de responsabilité pour quelque perte ou dommage direct ou indirect, ou quelque autre conséquence que pourrait subir quiconque agit sur la foi des renseignements du présent document. Le présent document a été préparé à titre informatif seulement et ne constitue ni une recommandation, ni un conseil professionnel, ni une offre, ni une invitation à quiconque, de la part de Gestion de placements Manuvie, relativement à l’achat ou à la vente d’un titre ou à l’adoption d’une approche de placement, non plus qu’il indique une intention d’effectuer une opération dans un fonds ou un compte géré par Gestion de placements Manuvie. Aucune stratégie de placement ni aucune technique de gestion des risques ne peuvent garantir le rendement ni éliminer les risques. La diversification ou la répartition de l’actif ne sont pas garantes de profits et n’éliminent pas le risque de perte. À moins d’indication contraire, toutes les données proviennent de Gestion de placements Manuvie. Les rendements passés ne garantissent pas les résultats futurs.​

Le présent document n’a été soumis à aucun examen de la part d’un organisme de réglementation des valeurs mobilières ou autre et il n’a été déposé auprès d’aucun organisme de réglementation. Il peut être distribué, s’il y a lieu, par Gestion de placements Manuvie et ses filiales et sociétés affiliées, qui comprennent la marque John Hancock Investment Management.​

© 2024 par Gestion de placements Manuvie. Patrimoine Manuvie et/ou Gestion privée Manuvie l'utilisent avec autorisation. Les déclarations et opinions exprimées dans cet article sont celles de l’auteur.  Patrimoine Manuvie et/ou Gestion privée Manuvie ne peuvent garantir l'exactitude ou l'exhaustivité des déclarations ou des données.

Manuvie, Gestion de placements Manuvie, le M stylisé et Gestion de placements Manuvie & M stylisé, Patrimoine Manuvie & M stylisé et Gestion privée Manuvie & M stylisé sont des marques de commerce de La Compagnie d’Assurance-Vie Manufacturers et sont utilisées par elle, ainsi que par ses sociétés affiliées sous licence.

3601967

Connor Minnaar, CFA

Connor Minnaar, CFA, 

Gestionnaire de portefeuille, Titres à revenu fixe de base et de base Plus, Gestion de placements Manuvie

Gestion de placements Manuvie

Lire la bio
Howard C. Greene, CFA

Howard C. Greene, CFA, 

Gestionnaire de portefeuille principal et cochef, Titres à revenu fixe américains de base et de base Plus, Gestion de placements Manuvie

Gestion de placements Manuvie

Lire la bio
Jeffrey N. Given, CFA

Jeffrey N. Given, CFA, 

Gestionnaire de portefeuille principal et cochef, Titres à revenu fixe américains de base et de base Plus, Gestion de placements Manuvie

Gestion de placements Manuvie

Lire la bio
Pranay Sonalkar, CFA

Pranay Sonalkar, CFA, 

Gestionnaire de portefeuille adjoint, Titres à revenu fixe américains de base et de base Plus

Gestion de placements Manuvie

Lire la bio