Perspectives macroéconomiques mondiales T4

Confrontés à une détérioration de la croissance économique, une inflation élevée et une perte de confiance des investisseurs, les marchés mondiaux ont passé le trimestre dernier à anticiper une position de plus en plus ferme à l’égard des taux de la part des banques centrales, entraînant une volatilité fortement accrue dans l’ensemble des catégories d’actif. Nous examinons de plus près les tendances macroéconomiques qui sont susceptibles de façonner les marchés au cours des prochains mois.

La pente sera abrupte

Une grande partie de la narrative sur les marchés semble trop axée sur la question de savoir si l'économie mondiale ou une région spécifique va entrer en récession. Nous avons toujours pensé qu'une telle approche binaire n'est pas très constructive. Selon nous, il est plus important de savoir à quel rythme nous allons entrer dans une période de très faible croissance et combien de temps elle va durer. La dynamique stagflationniste, qui a été amplifiée par l'invasion de l'Ukraine par la Russie, continue de poser un défi aux actifs à risque.

Les piliers macroéconomiques qui pourraient façonner T4

Les investisseurs qui espèrent le retour de conditions de négociation plus favorables seront probablement déçus au cours des prochains mois. Selon nous, les perspectives de croissance mondiale, qui se refléteront dans le contexte de négociation, semblent en voie de se dégrader pour le reste de l’année 2022 et de rester faibles au premier semestre 2023. Nous avons identifié les principaux piliers macroéconomiques qui, selon nous, influenceront le comportement des marchés au cours des prochains mois.

  • Ralentissement de la croissance en Chine

    Nous nourrissons toujours des inquiétudes à propos de l’économie chinoise. Le coût économique de la politique dynamique zéro COVID augmente alors que persiste la crainte de nouveaux confinements à grande échelle. On pourrait assister à de nouvelles difficultés d’approvisionnement, au moment où le secteur immobilier chinois continue de se dégrader. Sans compter qu’un ralentissement de la croissance mondiale réduirait l’appétit mondial pour les exportations chinoises. Autant de facteurs défavorables à la croissance à ne pas négliger. Fondamentalement, le soutien politique reste insuffisant par rapport aux difficultés que connaît l’économie.

  • Il est probable que l’inflation restera élevée

    Les pressions inflationnistes devraient peu à peu se relâcher dans les prochains mois, tout en restant à des niveaux élevés pendant le reste de 2022 et au début de l’année prochaine. Nous nous attendons à ce que les chiffres de l’IPC global commencent à s’écarter de ceux de l’IPC de base. En effet, les prix de l’alimentation et de l’énergie demeureront probablement élevés, mais les éléments plus sensibles aux taux d’intérêt devraient commencer à présenter des signes de désinflation. Nous pensons que l’inflation aura sensiblement diminué d’ici à la mi-2023, en raison des effets de base, de l’accumulation attendue de stocks excédentaires de produits de détail non automobiles et de la diminution des perturbations dans les chaînes d’approvisionnement.

  • Le resserrement par les banques centrales entrave la croissance

    Le resserrement pratiqué à l’échelle mondiale par les banques centrales, à la fois sur les marchés développés et les marchés émergents, contribuera à la dégradation des conditions mondiales de liquidités et sera un frein à la croissance. Alors que nous nous attendions initialement à ce que les banques centrales, voyant les données économiques se détériorer, délaissent la maîtrise de l’inflation pour répondre aux préoccupations liées à la croissance dans les prochains mois, l’inflation obstinément élevée ne leur a pas, pour la plupart, laissé d’autre choix que de continuer à relever les taux malgré le ralentissement de la croissance, amplifiant ainsi la dynamique de récession.

Garder le cap malgré l'incertitude

Notre pronostic est clair : nous entrons dans une période difficile pour les marchés à risque, du moins à court terme. Le contexte géopolitique global ne facilite pas les choses, car deux événements importants (le congrès du Parti communiste chinois en octobre et les élections de mi-mandat aux États-Unis à la fin 2022) vont sans doute accaparer l’attention des marchés. Dans ces circonstances, il est important de songer à renforcer la résilience des portefeuilles. Certes, l’incertitude et la volatilité peuvent faire naître des opportunités, mais il est tout aussi important pour les investisseurs de faire abstraction du brouhaha à court terme et de concentrer leurs objectifs sur le long terme.

Perspectives macroéconomiques mondiales : la pente sera abrupte

Une analyse des tendances macroéconomiques qui sont susceptibles de façonner les marchés au cours des prochains mois.

Stratégie macroéconomique, équipe Solutions multiactifs

Numéros précédents de Perspectives macroéconomiques mondiales

Plus de points de vue

Retour sur les titres à revenu fixe multisectoriels mondiaux dans un monde postpandémique

Les investisseurs en titres à revenu fixe ont connu une période inhabituelle au cours des 15 dernières années. Ce fut une période marquée par des taux d’intérêt historiquement bas et des niveaux d’intervention sans précédent des banques centrales, dans la foulée de crises économiques mondiales majeures, soit la crise financière mondiale et la pandémie de COVID-19.
En savior plus

Malgré les obstacles macroéconomiques, le crédit à rendement élevé sur les marchés émergents présente des perspectives intéressantes

Les défis n'ont pas manqué cette année dans le domaine des titres à revenu fixe. Cependant, nous croyons que les valorisations actuelles du crédit à haut rendement sur les marchés émergents peuvent représenter un point d'entrée intéressant pour les investisseurs. Voyez pourquoi.
En savior plus

Incidence de l’inflation sur les portefeuilles de retraite : quantifier aujourd’hui le coût futur

De petites augmentations de l'inflation peuvent avoir des conséquences considérables sur les portefeuilles des retraités. Comment planifier la retraite dans une nouvelle réalité de l'inflation ? Nous quantifions l'impact que la hausse des prix peut avoir sur les plans de retraite des investisseurs, et les changements qui peuvent être apportés pour augmenter les chances d'atteindre leurs objectifs.
En savior plus
Renseignements importants

Les placements comportent des risques, y compris le risque de perte du capital. Les marchés des capitaux sont volatils et peuvent considérablement fluctuer sous l’influence d’événements liés aux sociétés, aux secteurs, à la politique, à la réglementation, au marché ou à l’économie. Les renseignements fournis ne tiennent pas compte de la convenance des placements, des objectifs de placement, de la situation financière ni des besoins particuliers d’une personne donnée.

Tous les aperçus et commentaires sont de nature générale et ponctuelle. Quoiqu’utiles, ces aperçus ne remplacent pas les conseils d’un spécialiste en fiscalité, en placement ou en droit. Il est recommandé aux clients actuels et potentiels de consulter un spécialiste qui évaluera leur situation personnelle. Ni Gestion de placements Manuvie, ni ses sociétés affiliées, ni ses représentants (collectivement, « Gestion de placements Manuvie ») ne fournissent de conseils dans le domaine de la fiscalité, des placements ou du droit.

Le présent document est réservé à l’usage exclusif des personnes ayant le droit de le recevoir aux termes des lois et des règlements applicables des territoires de compétence; il a été produit par Gestion de placements Manuvie et les opinions exprimées sont celles de Gestion de placements Manuvie au moment de la publication, et pourraient changer en fonction de la conjoncture du marché et d’autres conditions. Bien que les renseignements et analyses aux présentes aient été compilés ou formulés à l’aide de sources jugées fiables, Gestion de placements Manuvie ne donne aucune garantie quant à leur précision, à leur exactitude, à leur utilité ou à leur exhaustivité, et n’accepte aucune responsabilité pour toute perte découlant de l’utilisation de ces renseignements ou analyses. Le présent document peut comprendre des prévisions ou d’autres énoncés de nature prospective portant sur des événements futurs, des objectifs, des stratégies de gestion ou d’autres prévisions, et n’est à jour qu’à la date indiquée. Les renseignements fournis dans le présent document, y compris les énoncés concernant les tendances des marchés des capitaux, sont fondés sur la conjoncture, qui évolue au fil du temps. Ces renseignements peuvent changer à la suite d’événements ultérieurs touchant les marchés ou pour d’autres motifs. Gestion de placements Manuvie n’est nullement tenue de mettre à jour ces renseignements.

Gestion de placements Manuvie n’assume pas de responsabilité pour quelque perte ou dommage direct ou indirect, ou quelque autre conséquence que pourrait subir quiconque agit sur la foi des renseignements du présent document. Le présent document a été préparé à titre informatif seulement et ne constitue ni une recommandation, ni un conseil professionnel, ni une offre, ni une invitation à quiconque, de la part de Gestion de placements Manuvie, relativement à l’achat ou à la vente d’un titre ou à l’adoption d’une approche de placement, non plus qu’il indique une intention d’effectuer une opération dans un fonds ou un compte géré par Gestion de placements Manuvie. Aucune stratégie de placement ni aucune technique de gestion des risques ne peuvent garantir le rendement ni éliminer les risques. La diversification ou la répartition de l’actif ne sont pas garantes de profits et n’éliminent pas le risque de perte. À moins d’indication contraire, toutes les données proviennent de Gestion de placements Manuvie. Les rendements passés ne garantissent pas les résultats futurs.

Une crise généralisée dans le secteur de la santé, comme une pandémie mondiale, pourrait entraîner une forte volatilité des marchés, la suspension et la fermeture des opérations de change, et affecter le rendement du portefeuille. Le nouveau coronavirus (COVID-19), par exemple, perturbe considérablement les activités commerciales à l’échelle mondiale. Les répercussions d’une crise sanitaire, ainsi que d’autres épidémies et pandémies susceptibles de survenir à l’avenir, pourraient avoir des conséquences sur l’économie mondiale qui ne sont pas nécessairement prévisibles à l’heure actuelle. Une crise sanitaire peut exacerber d’autres risques politiques, sociaux et économiques préexistants. Cela pourrait nuire au rendement du portefeuille, ce qui entraînerait des pertes sur votre placement.

Le présent document n’a été soumis à aucun examen de la part d’un organisme de réglementation des valeurs mobilières ou autre et il n’a été déposé auprès d’aucun organisme de réglementation. Il peut être distribué, s’il y a lieu, par Gestion de placements Manuvie et ses filiales et sociétés affiliées, qui comprennent la marque John Hancock Investment Management.

Gestion de placements Manuvie, le M stylisé et Gestion de placements Manuvie & M stylisé sont des marques de commerce de La Compagnie d’Assurance-Vie Manufacturers et sont utilisées par elle, ainsi que par ses sociétés affiliées sous licence.

2443043