La stratégie des Portefeuilles de répartition d’actifs Manuvie pour éviter les écueils des risques économiques

Cet article a été publié dans Wealth Professional.

Ces deux dernières années, des événements rares et imprévisibles ont bouleversé le monde. Les ondes de choc en résultant continuent à troubler la surface des eaux économiques, notamment à travers la politique des banques centrales, dans les économies nationales et régionales, ainsi que dans les portefeuilles.

Par bien des aspects, ces événements sont totalement sortis des modèles que les analystes et les spécialistes des placements avaient élaborés. En revanche, ces tempêtes n’ont pas perturbé la façon dont Gestion de placements Manuvie, plus précisément son équipe Solutions multiactifs perçoit son devoir de gestionnaire de portefeuille et de spécialiste de la répartition d’actif.

« Malgré le caractère inédit de la pandémie, et d’une partie des récentes tensions géopolitiques, le défi pour notre équipe est toujours resté le même, analyse Alexandre Richard, gestionnaire de portefeuille de l’équipe Solutions multiactifs. Il nous incombe d’évaluer les implications macroéconomiques et fondamentales de ces événements et de repérer les occasions mal évaluées au sein des différentes catégories d’actif. »

Certes, trouver la perle rare et des marchés haussiers endormis n’a pas été une mince affaire dans le contexte actuel, mais l’équipe Solutions multiactifs sera en quête de sous-secteurs potentiellement aptes à mieux naviguer à travers la tempête que le marché dans son ensemble. Les membres de cette équipe ont également trouvé plusieurs secteurs et catégories d’actif de niche délaissés ou négligés par les investisseurs, même si leurs données fondamentales et économiques sous-jacentes gagnent en vigueur.

« Au sein de notre portefeuille, nous n’envisageons pas le monde de la répartition d’actif de manière favorable ou réfractaire au risque, confie Jamie Robertson, chef, Répartition de l’actif – Canada et chef mondial, Répartition tactique de l’actif, équipe Solutions multiactifs. Nous construisons généralement le portefeuille selon une approche ascendante, en tâchant de répartir les catégories d’actif où nous estimons que le capital sera le mieux exploité tout en restant conscients des risques émergents, de même que des occasions attrayantes. »

La dynamique constante de hausse des taux constitue un risque fondamental, analyse Jamie Robertson. Dans le contexte des valorisations élevées et des taux extrêmement faibles de l’an dernier, les récentes hausses opérées par les banques centrales ont déclenché une vague de réévaluation sur les marchés des actions comme sur les marchés des titres à revenu fixe. Ces derniers dans leur globalité n’ayant pas joué leur rôle habituel d’amortisseur de la correction des actifs risqués, l’équipe Solutions multiactifs a atténué cet effet en privilégiant les titres à revenu fixe à durée plus courte dans ses portefeuilles.

« Depuis le début de l’été 2020, nous sommes passés de presque 50 points de base sur les obligations du Canada à 10 ans à près de 3 % dernièrement, constate Jamie Robertson. Alors que les risques de hausse demeurent sur le marché des titres à revenu fixe, notamment car le sort de l’inflation reste empreint d’incertitude et continue d’évoluer, nous sommes d’avis que les taux commencent à être intéressants aux niveaux actuels. »

Quant aux actions, l’équipe Solutions multiactifs préfère généralement éviter les sous-secteurs plus coûteux comme la technologie ou la consommation discrétionnaire, pour privilégier les options défensives comme les services publics et la consommation de base, tout en les équilibrant au moyen de secteurs cycliques et axés sur la valeur, dont l’énergie. Les récentes réévaluations de certains sous-secteurs de croissance à grande capitalisation ont également créé des occasions supplémentaires. D’une perspective régionale, l’équipe garde également un œil sur les actifs autres que ceux des États-Unis, dont la valorisation reste intéressante malgré le récent recul.

« Pour la plupart, la valeur et les sous-secteurs cycliques du marché peuvent sembler particulièrement intéressants actuellement, notamment car certains d’entre eux glissent vers la récession, ce que nous n’observons pas aujourd’hui dans nos prévisions de base », ajoute Jamie Robertson.

Du point de vue de Gestion de placements Manuvie, les consommateurs américains continuent de faire honneur à leur réputation de locomotives de l’économie nord-américaine. La persistance des emplois vacants sur le marché du travail remet également en question l’hypothèse d’un scénario de récession pour le reste de l’année. Au contraire, Jamie Robertson évoque des taux d’intérêt plus intéressants, des valorisations des actions plus attrayantes ainsi qu’un potentiel de croissance encore présent dans certaines positions du portefeuille de l’équipe Solutions multiactifs. Autant de raisons motivant une perspective constructive.

Sur le front de l’inflation, il est difficile d’ignorer l’orage qui se prépare, nourri par des valeurs de l’IPC atteignant ces derniers mois des sommets inédits depuis des décennies. Bien que l’équipe Solutions multiactifs perçoive les prémices d’un nouveau régime d’inflation, elle prévoit des taux d’inflation concrets de 2,5 % à 3 % – contrairement aux 6 % à 8 % actuels – les difficultés de la chaîne d’approvisionnement se résorbant et les effets de base commençant à sortir de l’équation.

« Nos portefeuilles ont véritablement des expositions aux catégories d’actif qui peuvent bien se comporter dans un contexte inflationniste, dont les infrastructures, les actions canadiennes et l’énergie, assurément, analyse Alexandre Richard. Les personnes vraiment inquiètes de l’inflation devraient avoir une grande confiance dans le fait que ces portefeuilles sont conçus pour résister et pourraient même signer des rendements intéressants dans une période comme celle-ci. »

Les prévisions des futurs rendements du marché financier sont anéanties par une situation désastreuse en termes de facteurs économiques. Les investisseurs auront besoin de la moindre occasion s’ils veulent récolter un quelconque alpha au sein de leurs portefeuilles. À cette fin, selon nous, les portefeuilles multiactifs de Manuvie sont portés par un solide processus de répartition stratégique de l’actif, fruit de 20 ans d’affinage. Elle pourrait également profiter de la diversification dans les catégories d’actif auxquelles de nombreux autres gestionnaires de portefeuille n’ont pas accès, ainsi que la capacité à répondre aux risques du marché émergeant du rééquilibrage dans son volet opportuniste.

« Depuis leur création, nos portefeuilles de répartition d’actifs ont obtenu des notes globales de quatre et cinq étoiles de la part de Morningstar1. Nous sommes bien installés dans le quartile supérieur tous portefeuilles confondus, ajoute Jamie Robertson. Grâce à notre partenariat avec Dimensional Fund Advisors, nos FNB à bêta stratégique ont assurément été d’une aide précieuse en 2022. »

« Nous estimons qu’ils constituent une formidable solution tout-en-un pour les conseillers en quête d’un portefeuille bien diversifié et géré activement, ajoute Jamie Robertson. Nous disposons d’une équipe de 60 professionnels de l’investissement2 qui effectuent le suivi, rééquilibrent et gèrent activement le portefeuille au quotidien. Une configuration qui permet aux conseillers de produire une valeur ajoutée en maintenant les clients investis et sur la bonne voie. Ils peuvent avoir confiance dans le fait que ces portefeuilles pourront livrer le type de rendement que leurs clients recherchent. »

1 Cotes Morningstar : cotes Étoiles de Moningstar au 31 mai 2022 pour la série F des fonds mentionnés, ainsi que le nombre de fonds dans leur catégorie respective pour chaque période sont les suivants : Portefeuille Sécuritaire Manuvie dans la catégorie Revenu fixe mondial équilibré : période de 3 ans, 626 fonds, 4 étoiles, période de 5 ans, 484 fonds, 4 étoiles. Portefeuille Modéré Manuvie dans la catégorie Revenu fixe mondial équilibré : période de 3 ans, 626 fonds, 5 étoiles, période de 5 ans, 484 fonds, 5 étoiles. Portefeuille Équilibré Manuvie dans la catégorie Équilibrés mondiaux neutres : période de 3 ans, 1 272 fonds, 4 étoiles, période de 5 ans, 1 004 fonds, 4 étoiles. Portefeuille Croissance Manuvie dans la catégorie Actions mondiales équilibrées : période de 3 ans, 1 045 fonds, 4 étoiles, période de 5 ans, 860 fonds, 4 étoiles. La série F est généralement conçue pour les épargnants qui ont un compte à honoraires forfaitaires ou un compte intégré auprès de leur courtier. Le rendement de la série F est présenté après déduction des frais et des charges. La série Conseil est également offerte et comporte une commission de suivi de 1,00 %. La cote Morningstar, communément appelée la cote Étoile, fait état de la performance corrigée du risque d’un fonds par rapport aux fonds comparables de la même catégorie et peut changer d’un mois à l’autre. Les calculs se fondent sur les fonds de chaque catégorie Morningstar et permettent de mieux évaluer les compétences des gestionnaires de fonds. Les fonds faisant partie de la tranche supérieure de 10 % d’une catégorie, selon les cotes Morningstar corrigées du risque, obtiennent 5 étoiles; ceux qui se situent dans la tranche supérieure de 22,5 % obtiennent 4 étoiles. Un fonds qui se situe dans la tranche du milieu de 35 % obtient 3 étoiles, un fonds se situant dans la tranche de 22,5 % suivante obtient 2 étoiles, et un fonds qui se situe dans la tranche inférieure de 10 % obtient 1 étoile. La cote Étoile globale d’un fonds se fonde sur une moyenne pondérée comprenant des périodes de trois, cinq et dix ans. Les notes globales sont rajustées lorsque le fonds existe depuis moins de cinq ou dix ans. Pour obtenir plus de détails sur le calcul des cotes Étoile de Morningstar, consultez le www.morningstar.ca. © Morningstar, Inc., 2022. Tous droits réservés. Les renseignements fournis dans le présent document : 1) sont la propriété de Morningstar, 2) ne peuvent être ni reproduits ni distribués et 3) sont donnés sans garantie quant à leur exactitude, leur exhaustivité ou leur pertinence. Ni Morningstar ni ses fournisseurs de contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages ou pertes découlant de l’utilisation des renseignements qu’il contient. Les rendements passés ne sont pas garants des rendements futurs. Au 31 décembre 2021.

Réalisé à la demande de Gestion de placements Manuvie, juin 2022. 

Les opinions exprimées correspondent à celles de Gestion de placements Manuvie et peuvent changer selon l’évolution du marché et d’autres conditions.

Nous considérons que l’intégration des risques liés au développement durable au processus de prise de décision joue un rôle important dans l’évaluation du potentiel de rendement à long terme et qu’elle constitue une technique efficace d’atténuation des risques. Notre approche en matière de développement durable offre un cadre souple qui en facilite la mise en œuvre dans les différentes catégories d’actif et équipes de placement. Bien que nous soyons d’avis que les placements durables mèneront à de meilleurs résultats de placement à long terme, rien ne garantit que les placements durables procureront de meilleurs rendements à long terme. La limitation des possibilités de placement liée à nos critères d’exclusion et d’inclusion et à nos thèmes de placement peut notamment nous amener à renoncer à certains placements qui peuvent par ailleurs nous sembler prometteurs.

Les renseignements relatifs aux titres en portefeuille, à la répartition de l’actif ou à la diversification géographique se fondent sur des données antérieures et ne constituent pas une indication de la composition future du portefeuille, laquelle variera. Veuillez lire l’aperçu des fonds ainsi que les prospectus avant d’effectuer un placement. Les taux de rendement indiqués sont les rendements totaux annuels composés dégagés antérieurement par les fonds et tiennent compte des variations de la valeur unitaire ainsi que du réinvestissement de toutes les distributions. Ils ne tiennent pas compte des frais de souscription, de rachat, de placement ou d’autres frais ou impôts payables par le porteur de parts, qui auraient pour effet de réduire le rendement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur varie fréquemment et les rendements passés peuvent ne pas se reproduire. Les rendements passés ne sont pas indicatifs des rendements futurs. Certaines données et conclusions de recherche entourant les parts de fonds, opinions incluses, sont fondées sur des sources considérées comme fiables. Tous les aperçus et commentaires contenus dans le présent document ne sont donnés qu’à titre indicatif; ils ne constituent pas des conseils d’ordre financier, fiscal, juridique ou comptable ni des conseils en matière de placements ou autre, et ils ne doivent pas être utilisés à cette fin. Le présent document a été préparé à titre indicatif seulement et ne constitue ni une offre ni une invitation à quiconque, de la part de Gestion de placements Manuvie, à acheter ou à vendre un titre, non plus qu’il indique une intention d’effectuer une opération dans un fonds ou un compte géré par Gestion de placements Manuvie. 

Des commissions, des commissions de suivi, des frais de gestion et d’autres frais peuvent être associés aux placements dans des fonds communs de placement. Veuillez lire l’aperçu des fonds ainsi que les prospectus avant d’effectuer un placement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur varie fréquemment et les rendements passés peuvent ne pas se reproduire. 

Gestion de placements Manuvie

Gestion de placements Manuvie

Read bio