C’est juste une phase: Moment macroéconomique

L'inflation est un enjeu majeur et à juste titre. Elle sera difficile à cerner, car elle connaîtra probablement des hauts et des bas au cours des prochaines années. Entre-temps, le langage de la Fed tient les acteurs du marché en haleine, tandis que les exportations asiatiques devraient avoir un impact important sur l'économie de la région.

Les montagnes russes de l'inflation

En juin, nous avons publié des perspectives générales en matière d'inflation et, bien que ce travail nous ait fourni un cadre solide pour examiner l'inflation, une approche plus simple peut parfois s'avérer utile. C'est pourquoi nous avons élaboré un cadre d'analyse de l'inflation en trois phases. Ce cadre met en évidence deux messages qui, selon nous, sont essentiels.   

Tout d'abord, il est extrêmement important que les arguments relatifs à l'inflation ou à la désinflation soient appliqués selon la bonne chronologie. Par exemple, les perturbations de la chaîne d'approvisionnement sont des facteurs à court terme, tandis que l'infrastructure est une pression inflationniste à long terme.

Deuxièmement, l'inflation risque de vivre de vraies montagnes russes au cours des 18 prochains mois et nous pensons qu'elle se déroulera en trois phases. Tout d'abord, nous nous attendons à une période (probablement jusqu'en septembre), où les prix resteront élevés et où nous prévoyons un taux d'inflation de 3 à 4 %. Ensuite, nous assisterons probablement à une période de refroidissement (jusqu’en 2022), au cours de laquelle l'inflation se calmera pour revenir à environ 2 %. Enfin, dans un monde post-COVID de 2023 et au-delà (si tout va bien), nous nous attendons à une inflation légèrement plus élevée en raison de nouveaux facteurs tels que la démondialisation, les ajustements des politiques monétaires et fiscales et les effets décalés de la hausse des frais de logement. 

Pour bien gérer l'inflation (et les taux d’intérêt), il faut savoir naviguer entre ces hauts et ces bas et ne pas se contenter de simplement choisir entre l'inflation et la désinflation.

Cadre d'analyse de l'inflation en trois phases

Graphique montrant les trois phases d'inflation dans notre cadre. Dans la phase de surchauffe, l'inflation se situe entre 3 et 4 % jusqu'en septembre, dans la phase de sursis, elle est de 2 % jusqu'en 2022, tandis que la nouvelle inflation de 2,5 % commence en 2023.

Source : Gestion de placements Manuvie, en date du 7 juillet 2021.

Les dégâts du FOMC sont faits

Même si les décideurs de la Réserve fédérale ont tenté à maintes reprises au cours des dernières semaines de revenir sur leur communication concernant leur politique de normalisation conventionnelle (taux d'intérêt) annoncée lors de leur réunion de juin, certains marchés restent sous le choc. Le billet vert reste plus élevé, les rendements (du moins ceux à moyen et à long terme) sont plus bas et les courbes se sont aplaties. Ces mouvements suggèrent que les participants au marché pourraient être en train de réévaluer la fonction de réaction de la Réserve fédérale, malgré l'introduction l'année dernière d'un ciblage flexible de l'inflation moyenne qui suit le cadre antérieur de « contrôle optimal » défendu par Janet Yellen (qui était à ce moment vice-présidente de la Réserve fédérale) en 2012.

Malgré son introduction réussie lors du symposium de Jackson Hole en 2020, la Réserve fédérale a eu du mal à communiquer correctement les paramètres selon lesquels elle mettrait en œuvre ce nouveau cadre d’inflation. En effet, lors de la réunion de juin 2021, la Réserve fédérale a même semblé écarter complètement le cadre de contrôle optimal, car le résumé des projections économiques (Summary of Economic Projections) a révélé une préférence pour une hausse des taux directeurs plus rapide versus des taux bas pour plus longtemps; des hausses plus rapides semblent impliquer un point final plus bas.

L'incertitude entourant la politique monétaire introduite par la la communication de la Réserve fédérale est inquiétante, car cela implique un retour à l'orthodoxie économique traditionnelle après plus de 10 ans d'évolution post-crise. Le retour à l'orthodoxie elle-même est également inquiétant, étant donné que les dernières interventions de la Réserve fédérale ont touché un plus grand nombre de classes d'actifs, notamment le crédit des sociétés.

Courbe de l’eurodollar, avant et après la rencontre du FOMC de juin

Graphique montrant la courbe des eurodollars avant et après la réunion du FOMC en juin. Après la réunion, le long terme (décembre 2026) est beaucoup plus élevé qu'il ne l'était avant la réunion.
Source : Gestion de placements Manuvie, Macrobond Financial AB, Bloomberg, en date du 7 juillet 2021.

Asian risks rise as West reopens

Alors que l'Asie était bien positionnée l'année dernière pour profiter de la perturbation des chaînes d'approvisionnement mondiales et de l'augmentation de la demande de biens liés à la pandémie (électronique, EPI, jouets, meubles, etc.), son économie est maintenant confrontée à un moment de vérité alors que l'Occident commence à rouvrir ses portes. Au cours des prochains mois, la concurrence accrue de l'offre mondiale et la baisse de la demande due à la normalisation des habitudes de consommation mondiales entraîneront une modération d'un pilier essentiel de la croissance.

Si l'on considère les chiffres de mai du commerce international de la Chine, de l'Inde, de l'Indonésie, de Singapour, de la Corée du Sud et de Taïwan, la croissance séquentielle des exportations s'est considérablement ralentie, passant d’une augmentation mensuelle de 18,6 % en mars et de 3,5 % en avril à 0,55 % en mai. Ceci est cohérent avec la baisse des l’indice PMI des fabricants en mai, passant de 53,3 à 52,3 (moyenne non pondérée).

Comme les exportations manufacturières ont été un pilier majeur de la croissance de la région et que la performance des actifs financiers asiatiques est étroitement liée aux perspectives d'exportation, nous surveillerons cet aspect en cas de tendance à la baisse plus durable.

La performance des marchés asiatiques est liée aux perspectives d'exportation régionales.

Variation en % d’une année à l’autre

Graphique linéaire montrant la performance en glissement annuel des devises, des exportations et des actions asiatiques. Les devises et les actions asiatiques se sont retournées de manière significative depuis mars.
Source : Gestion de placements Manuvie, MSCI, Macrobond Financial AB, en date du 7 juillet 2021. Les devises asiatiques représentent une moyenne simple des taux courants des devises IDR, MYR, PHP, SGD, KRW, TWD et THB par USD. Les actions des pays asiatiques émergents sont représentées par l'indice MSCI EM Asia IMI, rendement total en USD.
Renseignements importants

Une crise généralisée dans le secteur de la santé, comme une pandémie mondiale, pourrait entraîner une forte volatilité des marchés, la suspension et la fermeture des opérations de change, et affecter le rendement du portefeuille. Le nouveau coronavirus (COVID-19) perturbe ainsi considérablement les activités commerciales à l’échelle mondiale. Une crise sanitaire ainsi que des épidémies et pandémies futures pourraient avoir, sur l’économie mondiale, des répercussions qui ne sont pas nécessairement prévisibles à l’heure actuelle. Une crise sanitaire peut exacerber d’autres risques préexistants, qu’ils soient politiques, sociaux ou économiques. Cela pourrait nuire au rendement du portefeuille, ce qui entraînerait des pertes sur votre placement.

Les placements comportent des risques, y compris le risque de perte du capital. Les marchés des capitaux sont volatils et peuvent considérablement fluctuer sous l’influence d’événements liés aux sociétés, aux secteurs, à la politique, à la réglementation, au marché ou à l’économie. Ces risques sont amplifiés dans le cas des placements effectués dans les marchés émergents. Le risque de change s’entend du risque que la fluctuation des taux de change ait un effet négatif sur la valeur des placements détenus dans un portefeuille.

Les renseignements fournis ne tiennent pas compte de la convenance des placements, des objectifs de placement, de la situation financière ni des besoins particuliers d’une personne donnée. Nous vous invitons à évaluer la convenance de tout type de placement à la lumière de votre situation personnelle et à consulter un spécialiste, au besoin.
Le présent document est réservé à l’usage exclusif des personnes ayant le droit de le recevoir aux termes des lois et des règlements applicables des territoires de compétence; il a été produit par Gestion de placements Manuvie et les opinions exprimées sont celles de Gestion de placements Manuvie au moment de la publication, et pourraient changer en fonction de la conjoncture du marché et d’autres conditions. Bien que les renseignements et analyses aux présentes aient été compilés ou formulés à l’aide de sources jugées fiables, Gestion de placements Manuvie ne donne aucune garantie quant à leur précision, à leur exactitude, à leur utilité ou à leur exhaustivité, et n’accepte aucune responsabilité pour toute perte découlant de l’utilisation de ces renseignements ou analyses. Le présent document peut comprendre des prévisions ou d’autres énoncés de nature prospective portant sur des événements futurs, des objectifs, des stratégies de gestion ou d’autres prévisions, et n’est à jour qu’à la date indiquée. Les renseignements fournis dans le présent document, y compris les énoncés concernant les tendances des marchés des capitaux, sont fondés sur la conjoncture, qui évolue au fil du temps. Ces renseignements peuvent changer à la suite d’événements ultérieurs touchant les marchés ou pour d’autres motifs. Gestion de placements Manuvie n’est nullement tenue de mettre à jour ces renseignements.

Ni Gestion de placements Manuvie, ni ses sociétés affiliées, ni leurs administrateurs, dirigeants et employés n’assument de responsabilité pour quelque perte ou dommage direct ou indirect, ou quelque autre conséquence que pourrait subir quiconque agit sur la foi des renseignements du présent document. Tous les aperçus et commentaires sont de nature générale et ponctuelle. Quoiqu’utiles, ces aperçus ne remplacent pas les conseils d’un spécialiste en fiscalité, en placement ou en droit. Il est recommandé aux clients de consulter un spécialiste qui évaluera leur situation personnelle. Ni Manuvie, ni Gestion de placements Manuvie, ni leurs sociétés affiliées, ni leurs représentants ne fournissent de conseils dans le domaine de la fiscalité, des placements ou du droit. Le présent document a été préparé à titre informatif seulement et ne constitue ni une recommandation, ni un conseil professionnel, ni une offre, ni une invitation à quiconque, de la part de Gestion de placements Manuvie, relativement à l’achat ou à la vente d’un titre ou à l’adoption d’une stratégie de placement, non plus qu’il indique une intention d’effectuer une opération dans un fonds ou un compte géré par Gestion de placements Manuvie. Aucune stratégie de placement ni aucune technique de gestion des risques ne peuvent garantir le rendement ni éliminer les risques. La diversification ou la répartition de l’actif ne sont pas garantes de profits et n’éliminent pas le risque de perte. À moins d’indication contraire, toutes les données proviennent de Gestion de placements Manuvie. Les rendements passés ne garantissent pas les résultats futurs.

Gestion de placements Manuvie
Gestion de placements Manuvie est le secteur mondial de gestion de patrimoine et d’actifs de la Société Financière Manuvie. Nous comptons plus de 100 ans d’expérience en gestion financière au service des clients institutionnels et des particuliers ainsi que dans le domaine des régimes de retraite, à l’échelle mondiale. Notre approche spécialisée de la gestion de fonds comprend les stratégies très différenciées de nos équipes expertes en titres à revenu fixe, actions spécialisées, solutions multiactifs et marchés privés, ainsi que l’accès à des gestionnaires d’actifs spécialisés et non affiliés du monde entier grâce à notre modèle multigestionnaire.

Le présent document n’a été soumis à aucun examen de la part d’un organisme de réglementation des valeurs mobilières ou autre et il n’a été déposé auprès d’aucun organisme de réglementation. Il peut être distribué par les entités de Manuvie ci-après, dans leurs territoires respectifs. Des renseignements supplémentaires sur Gestion de placements Manuvie sont accessibles sur le site www.manulifeim.com/institutional/ca/fr

Australie : Hancock Natural Resource Group Australasia Pty Limited, Manulife Investment Management (Hong Kong) Limited. Brésil : Hancock Asset Management Brasil Ltda. Canada : Gestion de placements Manuvie limitée, Distribution Gestion de placements Manuvie inc., Manulife Investment Management (North America) Limited et Marchés privés Gestion de placements Manuvie (Canada) Corp. Chine : Manulife Overseas Investment Fund Management (Shanghai) Limited Company. Espace économique européen Manulife Investment Management (Ireland) Ltd., qui est habilité et régie par l’organisme Central Bank of Ireland. Hong Kong : Manulife Investment Management (Hong Kong) Limited. Indonésie : PT Manulife Aset Manajemen Indonesia. Japon : Manulife Investment Management (Japan) Limited. Malaisie : Manulife Investment Management (M) Berhad 200801033087 (834424-U). Philippines : Manulife Asset Management and Trust Corporation. Singapour : Manulife Investment Management (Singapore) Pte. Ltd. (société inscrite sous le numéro 200709952G). Corée du Sud : Manulife Investment Management (Hong Kong) Limited. Suisse : Manulife IM (Switzerland) LLC. Taiwan : Manulife Asset Management (Taiwan) Co., Ltd. Royaume-Uni : Manulife Investment Management (Europe) Limited, qui est habilitée et régie par l’organisme Financial Conduct Authority. États-Unis : John Hancock Investment Management LLC, Manulife Investment Management (US) LLC, Marchés privés Gestion de placements Manuvie (États-Unis) SARL et Hancock Natural Resource Group, Inc. Vietnam : Manulife Investment Fund Management (Vietnam) Company Limited.

Gestion de placements Manuvie, le M stylisé et Gestion de placements Manuvie & M stylisé sont des marques de commerce de La Compagnie d’Assurance-Vie Manufacturers et sont utilisées par elle, ainsi que par ses sociétés affiliées sous licence.

PPM 539251

Frances Donald

Frances Donald, 

Économiste en chef, Monde et stratège, Équipe Solutions multiactifs

Gestion de placements Manuvie

Lire la bio
Erica Camilleri

Erica Camilleri, 

Analyste de macroeconomie globale, équipe Solutions multiactifs

Gestion de placements Manuvie

Lire la bio