La stratégie REER du grand coup

Stratégie placements et fiscalité nº 24

Quand approche la fin de l’année, de nombreux Canadiens se disent que le temps est venu de cotiser à leur régime enregistré d’épargne-retraite « REER ». Que vous ayez l’habitude de cotiser régulièrement à votre REER tout au long de l’année ou que vous versiez une cotisation annuelle unique ou une cotisation complémentaire juste avant la date limite1, il existe une stratégie qui mérite votre attention.

Le scénario classique

En règle générale, les gens demandent à leur conseiller de leur indiquer combien ils doivent verser dans leur REER pour espérer atteindre leurs objectifs à la retraite. Toutefois, il n'est pas rare que ces mêmes gens ne disposent pas des liquidités nécessaires pour verser la cotisation souhaitée. Ils versent donc dans leur REER le montant dont ils disposent dans l'immédiat et se font la promesse qu'ils investiront leur remboursement d'impôt quand ils le recevront.

Les faits

Prenons l’exemple d’une personne qui dispose de 7 000 $ et dont le taux d’imposition marginal est de 40 %. Si elle cotise ce montant dans les 60 premiers jours de 2021, elle pourra le déduire de son revenu imposable dans sa déclaration de 2020. Il en résultera un remboursement d’impôt de 2 800 $ (7 000 $ × 40 %) que la personne pourra verser dans un REER et déduire de son revenu imposable lorsqu’elle produira sa déclaration de revenus de 2021. Certes, le remboursement d’impôt de 2 800 $ ne pourra être déduit du revenu imposable tant que la déclaration de revenus de 2021 n’aura pas été produite, mais il reste que la cotisation totale au REER de cette personne est maintenant de 9 800 $. Bien qu’il s’agisse là d’une stratégie préférable au simple fait de dépenser le remboursement d’impôt, il existe une autre solution pour augmenter votre cotisation au REER l’année même et à peu de frais.

La stratégie REER du grand coup

Cette stratégie2 consiste à souscrire un prêt REER d’un montant égal à la somme que vous prévoyez recevoir en remboursement d’impôt dans les 60 premiers jours de l’année civile, puis à utiliser ce dernier pour rembourser votre emprunt. La stratégie du grand coup permet de verser une cotisation REER plus importante et de demander une déduction immédiatement. Elle vous permet aussi de faire fructifier davantage d’argent, plus rapidement, dans un placement à l’abri de l’impôt.

Les chiffres

Voici comment calculer le montant du prêt que vous devriez souscrire afin de pouvoir le rembourser intégralement lorsque vous recevrez votre remboursement d’impôt.

Ouvrir la parenthèse, liquidités fois taux d’imposition marginal, fermer la parenthèse, divisé par, ouvrir la parenthèse, 1 moins taux d’imposition marginal, fermer la parenthèse.

Reprenons notre exemple d’une personne qui dispose de 7 000 $ et dont le taux d’imposition marginal est de 40 %; cette personne pourrait emprunter jusqu’à 4 667 $.

Ouvrir la parenthèse, 7 000 $ fois 40 %, fermer la parenthèse, divisé par 60 % est égal à un prêt de 4 667 $. À titre indicatif seulement.

Donner un grand coup

En empruntant 4 667 $, vous augmenteriez la cotisation totale à votre REER de 1 867 $ (11 667 $ comparativement à 9 800 $, comme il est indiqué ci-dessous) et vous pourriez déduire le plein montant de votre cotisation de votre revenu de 2020.

Comparons les deux scénarios :

Ce tableau montre comment augmenter ses cotisations à un régime enregistré d’épargne-retraite et réclamer une déduction en empruntant 4 667 $ supplémentaires au lieu de réinvestir son remboursement d’impôt.

Le coût de l’opération

Ce qu’il en coûte pour mettre cette stratégie en application est réellement minime :

Ce tableau montre que le coût d’une telle stratégie est très faible.

En fonction de la date à laquelle vous produisez votre déclaration de revenus et de la méthode utilisée, vous devriez recevoir votre remboursement dans un délai de 8 à 10 semaines. Les déclarations de revenus qui sont produites rapidement et transmises par voie électronique sont souvent traitées par l’Agence du revenu du Canada dans les 10 jours. Comme le démontre notre exemple, même si le remboursement d’impôt demande 90 jours, le coût de l’opération non couvert par le remboursement d’impôt n’est que de 34 $, pourvu que le prêt soit immédiatement remboursé.

Comment sélectionner un prêt REER

De nombreuses institutions financières proposent des prêts REER à des taux d’intérêt très concurrentiels et certaines permettent que le premier remboursement soit différé assez longtemps pour qu’entre-temps vous receviez votre remboursement d’impôt. Les intérêts sont calculés sur le solde du prêt, mais celui-ci peut être intégralement remboursé sans pénalité en tout temps.

Le candidat idéal

La stratégie REER du grand coup conviendra aux épargnants qui :

  • prévoient cotiser à leur REER dans les 60 premiers jours de l’année;
  • ne disposent pas des liquidités nécessaires pour verser la cotisation souhaitée;
  • ont des droits de cotisation non utilisés suffisants.

Les mesures à prendre

Pour bénéficier de la stratégie REER du grand coup, il faut :

  • souscrire un prêt REER dont le montant sera égal (ou inférieur) à celui du remboursement d’impôt que l’on prévoit recevoir;
  • rembourser le prêt REER au moyen du remboursement d’impôt.

Les conseillers peuvent consulter le document de présentation sur la stratégie REER du grand coup (ouverture de session requise)

1 La date limite pour cotiser à un REER est le 60ᵉ jour suivant la fin de l’année. 2 On présume qu’aucun autre facteur ne viendra influer sur le montant total du remboursement d’impôt.

Emprunter pour placer dans un REER peut ne pas convenir à tout le monde. Vous devez disposer de ressources financières suffisantes pour remplir les obligations découlant de votre prêt. Pour en savoir plus sur les avantages et les obligations liés au financement des placements par emprunt, consultez votre conseiller.    

Les commentaires formulés dans la présente publication ne sont donnés qu’à titre indicatif et ne doivent pas être considérés comme un avis donné en matière de placements ou de fiscalité à l’égard d’un cas précis. Tout particulier ayant pris connaissance des renseignements formulés ici devrait s’assurer qu’ils sont appropriés à sa situation en demandant l’avis d’un spécialiste. Le nom Manuvie, la lettre « M » stylisée et le nom Manuvie accompagné de la lettre « M » stylisée sont des marques de commerce de La Compagnie d’Assurance-Vie Manufacturers qu’elle et ses sociétés affiliées utilisent sous licence.

MK2725F 10/20

Service Fiscalité, retraite et planification successorale

Service Fiscalité, retraite et planification successorale

Gestion de placements Manuvie

Lire la bio