Une ultime cotisation REER à 71 ans

Stratégie placements et fiscalité nº 4

La récupération des prestations d’État peut avoir une influence considérable sur votre revenu de retraite. Une bonne planification en matière de régime enregistré d’épargne-retraite (REER) à l’approche des 71 ans peut vous permettre de réduire votre revenu imposable à la retraite et donc la récupération des prestations d’État.

La déductibilité des cotisations est l’une des caractéristiques les plus intéressantes des REER. Toutefois, si vous approchez de l’âge de 71 ans et que vous fermez votre REER, les avantages fiscaux associés aux cotisations REER peuvent prendre encore plus d’importance.

Étant donné que la déduction des cotisations à un REER peut être reportée indéfiniment et même longtemps après que vous avez fermé votre REER, une ultime cotisation dans la dernière année d’un REER peut constituer un moyen efficace de diminuer votre revenu durant la retraite et ainsi de réduire l’effet des dispositions de récupération sur les prestations d’État calculées en fonction du revenu, comme les prestations de la Sécurité de la vieillesse (SV).

Examen approfondi de la question... et les occasions

Lorsque vous atteignez 71 ans, deux scénarios vous permettent de cotiser à votre REER avant de le fermer, au plus tard le 31 décembre de l’année en question :

  1. Vous n’avez pas pleinement cotisé à votre REER par le passé et disposez de droits de cotisation non utilisés.
  2. Vous avez gagné un revenu durant la dernière année d’existence de votre REER (année de votre 71e anniversaire), ce qui vous donne des droits de cotisation au REER pour l’année suivante.

En général, vous devriez profiter de toutes les occasions de cotisation qui vous sont offertes avant de fermer votre REER.

En réduisant votre revenu imposable, vous pouvez réduire la récupération des prestations d’État fondées sur le revenu.

L’effet de la récupération peut être considérable.

La récupération des prestations de la Sécurité de la vieillesse s’élève à 15 cents pour chaque dollar de revenu dépassant un certain seuil¹.

La stratégie

Stratégie de cotisation au cours de la dernière année du REER

Si vous n’avez pas versé toutes les cotisations auxquelles vous aviez droit au cours des années précédentes et que vous avez donc des droits de cotisation inutilisés, vous pourrez verser une cotisation globale avant de fermer votre REER. La déduction fiscale à laquelle vous aurez alors droit ne devra pas nécessairement être réclamée dans l’année. En fait, vous pourrez la réclamer n’importe quand à l’avenir, lorsqu’il sera plus avantageux pour vous de réduire votre revenu imposable.

En pratique

Prenons par exemple, Ruth qui verse une cotisation de 50 000 $. Elle gagne un revenu annuel de 80 000 $ imposé au taux marginal de 32 %. Ruth peut utiliser sa déduction lorsque c’est le plus avantageux pour elle. Elle pourrait étaler la déduction sur 10 ans en réclamant 5 000 $ par année et en économisant 1 600 $ d’impôt chaque année. La déduction annuelle de 5 000 $ réduirait également la récupération de ses prestations de la SV et possiblement d’autres prestations d’État fondées sur
le revenu.

Conseil

La dernière cotisation au REER doit être faite au plus tard le 31 décembre de l’année de votre 71e anniversaire de naissance. Toutefois, les déductions au titre des REER peuvent être reportées indéfiniment et étalées sur plusieurs années afin de réduire le revenu imposable à la retraite.

Verser une cotisation excédentaire si votre 71ᵉ anniversaire tombe au cours de l’année courante

Si vous n’avez aucun droit de cotisation REER inutilisé, mais que votre revenu gagné dans l’année courante vous confère le droit de cotiser à votre REER l’année suivante, vous devriez songer à verser une cotisation excédentaire en décembre, juste avant de fermer votre REER.

Pour profiter des droits de cotisation, versez une cotisation en décembre, avant la fermeture officielle de votre REER.

Comme la cotisation est versée en décembre et que les droits de cotisation à un REER pour l’année en cours ont été maximisés, une pénalité de cotisation excédentaire de 1 % par mois s’applique à tout montant supérieur à 2 000 $. Or, dès le 1er janvier, cet excédent de cotisation sera effacé par les droits de cotisation au REER créés par les revenus gagnés durant l’année. Vous pourrez alors vous prévaloir de la déduction lors de votre déclaration de revenus suivante, ou plus tard si vous préférez.

En pratique

Supposons qu’une personne gagne un revenu de 50 000 $ imposé à un taux marginal de 32 % (sans pénalité sur les premiers 2 000 $).

Ce tableau illustre la stratégie décrite précédemment, soit le versement d’une cotisation excédentaire. Une cotisation est versée en décembre pour réduire au minimum la pénalité applicable à la cotisation excédentaire. La déduction peut être utilisée lors de la déclaration de revenus de l’année suivante ou être reportée à une année ultérieure. À titre d’exemple seulement.

Avez-vous plus de 71 ans?

Quel que soit son âge, une personne qui dispose de droits de cotisation non utilisés peut cotiser à un régime de conjoint jusqu’au 31 décembre de l’année du 71e anniversaire de son conjoint. La personne peut demander une déduction fiscale au moment où c’est le plus avantageux. Cette stratégie est particulièrement intéressante si la personne s’attend à ce que le revenu de retraite de son conjoint soit inférieur au sien.

Le candidat idéal

  • La personne qui approche de 71 ans et qui dispose de droits de cotisation inutilisés à un REER
  • Celle qui a gagné un revenu l’année de son 71e anniversaire de naissance et qui a accumulé des droits de cotisation à un REER pour l’année suivante.
  • La personne pour qui une déduction fiscale à la retraite augmentera son admissibilité aux crédits d’impôt ou réduira l’incidence de la récupération sur ses prestations d’État fondées sur le revenu.

Mesures à prendre

Si vous vous apprêtez à transférer votre REER dans un FERR, vous devriez tenir compte de ce qui suit :

  • le montant de votre revenu gagné pour l’année en cours;
  • les droits de cotisation inutilisés à un REER.

Le montant de votre ultime cotisation ou de votre cotisation excédentaire pourrait changer bien des choses.

Les options de placement de Gestion de placements Manuvie

Gestion de placements Manuvie et ses filiales offrent aux épargnants retraités une très grande variété de services et de placements.

Les fonds communs de placement peuvent répondre à vos besoins financiers particuliers tout au long de votre vie. Que vous soyez en début de carrière, à l’étape de l’accumulation d’un patrimoine ou à celle de la préretraite ou de la retraite, les fonds communs de placement peuvent vous aider à constituer un portefeuille qui répond à vos besoins.

Les contrats de fonds distincts combinent le potentiel de croissance d’une vaste gamme de fonds de placement à des clauses de protection de patrimoine que seul un contrat d’assurance peut offrir.
Au moyen des contrats de fonds distincts, les clients peuvent, dans le cadre d’un seul et même produit ou contrat d’assurance, réduire les risques auxquels ils sont exposés grâce à des garanties de revenu, à des garanties à l’échéance et au décès, à une protection éventuelle contre les créanciers et à des avantages en matière de planification successorale.

Les contrats Comptes à intérêt garanti (CIG) offrent des taux concurrentiels ainsi que des options de placement. Les épargnants bénéficient d’une garantie de leur capital ainsi que d’un éventail d’options apportant diversité et souplesse à leur portefeuille. Un CIG peut constituer une solution idéale pour les épargnants prudents cherchant à faire fructifier leur patrimoine tout en limitant les risques auxquels ils sont exposés.

1 Pour connaître le montant du paiement annuel actuel, rendez-vous à l’adresse https://www.canada.ca/fr/services/prestations/pensionspubliques/rpc/securite-vieillesse/paiements.html. Pour connaître le seuil de récupération actuel (impôt de récupération), visitez le site https://www.canada.ca/fr/services/prestations/pensionspubliques/rpc/securite-vieillesse/impot-recuperation.html.

La Compagnie d’Assurance-Vie Manufacturers est l’émetteur des contrats à fonds distincts de Manuvie et du contrat Comptes à intérêt garanti (CIG) d’Investissements Manuvie. Des commissions, des commissions de suivi, des frais de gestion et d’autres frais peuvent être associés aux placements dans des fonds communs de placement. Veuillez lire l’aperçu du fonds ainsi que le prospectus avant d’effectuer un placement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur varie fréquemment et les rendements passés peuvent ne pas se reproduire. Les Fonds Manuvie et les Catégories de société Manuvie sont gérés par Investissements Manuvie, division de Gestion d’actifs Manuvie limitée. Les commentaires formulés dans la présente publication ne sont donnés qu’à titre indicatif et ne doivent pas être considérés comme un avis en matière de placements ou de fiscalité à l’égard d’un cas précis. Tout particulier ayant pris connaissance des renseignements formulés ici devrait s’assurer qu’ils conviennent à sa situation en demandant l’avis d’un spécialiste. Manuvie, Gestion de placements Manuvie, le M stylisé et Gestion de placements Manuvie & M stylisé sont des marques de commerce de La Compagnie d’Assurance-Vie Manufacturers et sont utilisées par elle, ainsi que par ses sociétés affiliées sous licence.

MK1393F 02/21

Service Fiscalité, retraite et planification successorale

Service Fiscalité, retraite et planification successorale

Gestion de placements Manuvie

Read bio