Un environnement exceptionnel pour les investisseurs en titres à revenu fixe

Roshan Thiru explique comment le Fonds d’occasions de rendement Manuvie a traversé les turbulences du marché en 2022, et pourquoi les conditions peuvent être propices à de futurs succès

La version anglaise de cet article a été publiée dans Wealth Professional.

À première vue, les temps sont difficiles. L’inflation est élevée, les taux d’intérêt augmentent et les actions se font malmener. Mais les investisseurs en titres à revenu fixe sont invités à examiner de plus près ce que Roshan Thiru décrit comme un environnement porteur d’occasions. Le chef, Titres à revenu fixe canadiens à Gestion de placement Manuvie a confié à Wealth Professional que la philosophie de placement de l’équipe du Fonds d’occasions de rendement Manuvie est axée sur la résilience. Cela a été démontré lors de la crise de la dette publique de 2011, l’effondrement des matières premières en 2015 et la pandémie de COVID-19. Avec de tels résultats passés, Roshan Thiru est convaincu que son équipe pourra faire traverser avec succès au fonds la hausse mondiale de l’inflation en 2022.

En réponse à la dernière épreuve, l’équipe Titres à revenu fixe de Gestion de placements Manuvie, qui fait appel à des talents du monde entier, a conclu que les efforts déployés par les banques centrales pour normaliser la politique monétaire entraîneraient une volatilité accrue des taux et des marchés des actifs plus risqués. Depuis le milieu de l’année dernière, le message de l’équipe n’a pas changé : elle est préoccupée par la hausse des taux et sceptique quant aux valorisations des marchés boursiers. Le fonds a donc commencé l’année 2022 avec une proportion d’actions d’environ 13 % (sans tenir compte des options de vente), une durée des obligations réduite à deux ans et demi (contre cinq ans et demi pendant la pandémie) et une proportion « importante » de liquidités.

Roshan Thiru déclare : « Finalement, l’ampleur de l’évolution de la courbe de rendement a été plus importante que ce que nous avions prévu. Néanmoins, grâce à notre philosophie et à notre processus de placement, nous étions bien placés pour tirer parti des occasions du marché, et nous avons bon espoir que nos investisseurs bénéficieront dans l’avenir des décisions que nous avons prises.

Nous avons une longue expérience de l’exploitation des inefficacités du marché et de la génération d’un excellent rendement par la gestion active. Le fonds a eu un bon rendement comparativement à des fonds semblables¹ et dans des périodes comme celle-ci, notre objectif est de le positionner pour des succès futurs. En période de bouleversement du marché, il y a des aubaines à saisir, y compris au rayon des obligations de grande qualité. On les achète à des prix dérisoires, et les émetteurs ont une obligation contractuelle de payer la valeur nominale à l’échéance. Ainsi, on bénéficie du rendement et de la plus-value du capital. »

Roshan Thiru estime que l’inflation a probablement atteint un sommet et qu’elle baissera de façon importante au cours des 18 prochains mois, alors que les problèmes liés à la chaîne d’approvisionnement finiront par disparaître et que les pays apprendront à vivre avec la COVID-19. Il ajoute que cette situation est un facteur extrêmement favorable pour les obligations, qui ont été entraînées dans une spirale à la baisse avec des rendements négatifs, en raison des craintes d’inflation.

Le fonds, qui vise un rendement de 5 à 7 % par an sur des périodes de trois à cinq ans, s’appuie sur un processus de recherche ascendant robuste qui, par le biais d’analyses fondamentales, repère les entreprises qui ont des modèles économiques durables, qui sont capables de générer des flux de trésorerie stables et qui sont administrées par des dirigeants qui sont de bons gestionnaires du capital. « Fondamentalement, cela nous permet de bien connaître les entreprises et les sociétés dans lesquelles on investit. Lorsque les marchés les proposent à des prix avantageux, nos clients sont prêts à en profiter sur le long terme. »

Il ajoute : « À notre avis, c’est un environnement très intéressant pour les investisseurs en titres à revenu fixe. Pourquoi ne pas en tirer profit? Les conditions pourraient être réunies pour que les investisseurs de notre fonds obtiennent de bons résultats.

Nous estimons qu’un tempérament calme et de la discipline sont essentiels à la réussite dans ce contexte. Vous ne voulez pas courir après le rendement ou les valorisations. Achetez plutôt à bon prix et vendez à prix fort. » Bien sûr, c’est plus facile à dire qu’à faire, mais cette philosophie est à la base du Fonds d’occasions de rendement Manuvie.

M. Thiru note que la culture globale à l’égard du risque de la Société a été essentielle au bon rendement du fonds par le passé. « Ce cabinet a aussi des ressources et une envergure mondiales étendues, y compris une équipe Facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance mondiale et une importante équipe de placements au Canada, guidée par des gestionnaires de portefeuille qui possèdent des décennies d’expérience. » Roshan Thiru et ses collègues ont aussi quelque chose en jeu et s’investissent avec les clients « de manière importante ».

L’approche du fonds en matière d’ajout de valeur peut se résumer en trois mots : valorisation, volatilité et souplesse. Les gestionnaires de portefeuille et les analystes se concentrent sur les valorisations, attendent les occasions offertes par la volatilité et conservent la souplesse nécessaire pour saisir ces occasions. Le risque est géré à un haut niveau à l’aide de quatre facteurs : la répartition de l’actif, la gestion de la durée, la gestion des devises et l’utilisation de produits dérivés comme instrument de couverture (utilisation d’options de vente pour protéger le portefeuille).

Roshan Thiru a un message pour les investisseurs : À notre avis, le moment est bien choisi pour envisager les obligations. Il explique : « Le rendement des obligations de sociétés de la catégorie investissement atteint un niveau inégalé depuis 2009, le rendement des obligations d’État atteint un niveau inégalé depuis plus d’une décennie, et les obligations hors catégorie investissement affichent le plus haut rendement du cycle. Il serait insensé de ne pas profiter des rendements qui sont offerts à l’heure actuelle par le marché obligataire ».

S’il est peu probable que la volatilité disparaisse soudainement, Roshan Thiru la considère comme un élément nécessaire de l’équation pour que le fonds puisse atteindre ses objectifs. Il exhorte les investisseurs à rester concentrés et à éviter la tentation de focaliser sur le rendement à court terme.

« Le temps est l’ami du gestionnaire d’obligations, déclare-t-il. Nous estimons que le fonds est bien positionné pour atteindre son objectif. Les occasions sont assez bonnes et nous disposons encore de liquidités, nous estimons donc être très bien placés. Mon dernier message? À notre avis, le moment est propice pour l’achat d’obligations. »

Commandité par Gestion de placements Manuvie, 15 septembre 2022.

Les opinions exprimées correspondent à celles de Gestion de placements Manuvie et peuvent changer selon l’évolution du marché et d’autres conditions. Les renseignements relatifs aux titres en portefeuille, à la répartition de l’actif ou à la diversification géographique se fondent sur des données antérieures et ne constituent pas une indication de la composition future du portefeuille, laquelle variera. Veuillez lire l’aperçu des fonds ainsi que les prospectus avant d’effectuer un placement. Les taux de rendement indiqués sont les rendements totaux annuels composés dégagés antérieurement par les fonds et tiennent compte des variations de la valeur unitaire ainsi que du réinvestissement de toutes les distributions. Ils ne tiennent pas compte des frais de souscription, de rachat, de placement ou d’autres frais ou impôts payables par le porteur de parts, qui auraient pour effet de réduire le rendement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur varie fréquemment et les rendements passés peuvent ne pas se reproduire. Les rendements passés ne sont pas indicatifs des rendements futurs. Certaines données et conclusions de recherche entourant les parts de fonds, opinions incluses, sont fondées sur des sources considérées comme fiables. Tous les aperçus et commentaires contenus dans le présent document ne sont donnés qu’à titre indicatif; ils ne constituent pas des conseils d’ordre financier, fiscal, juridique ou comptable ni des conseils en matière de placements ou autre et ils ne doivent pas être utilisés à cette fin. Le présent document a été préparé à titre indicatif seulement et ne constitue ni une offre ni une invitation à quiconque, de la part de Gestion de placements Manuvie, à acheter ou à vendre un titre, non plus qu’il indique une intention d’effectuer une opération dans un fonds ou un compte géré par Gestion de placements Manuvie.

Les Fonds Manuvie sont gérés par Gestion de placements Manuvie limitée (anciennement Gestion d’actifs Manuvie limitée). Gestion de placements Manuvie est une dénomination commerciale de Gestion de placements Manuvie limitée.

La souscription de fonds communs de placement peut donner lieu à des commissions, à des commissions de suivi, à des frais de gestion et à d’autres frais. Veuillez lire l’aperçu des fonds ainsi que les prospectus avant d’effectuer un placement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur varie fréquemment et les rendements passés peuvent ne pas se reproduire.

Manuvie, Gestion de placements Manuvie, le M stylisé, et Gestion de placements Manuvie et le M stylisé sont des marques de commerce de La Compagnie d’Assurance-Vie Manufacturers et sont utilisées par elle, ainsi que par ses sociétés affiliées sous licence.

2422196

Gestion de placements Manuvie

Gestion de placements Manuvie

Lire la bio